Vous êtes à la recherche d’un plat original pour l’hiver ? Je vous propose le vary amin’anana, un plat traditionnel malgache, cuisiné par nos Mamabe (grand-mère).

Une bonne recette de vary amin’anana: les ingrédients de Mamabe

« Manges chaud pour réchauffer le corps et bon pour réchauffer le cœur »,

me disait ma Mamabe, en préparant son vary amin’anana, chaque hiver.

Plat typiquement malgache, il est un plat de soupe de riz avec des brèdes, de la viande de zébu et des petites crevettes blanches appelées « patsa fotsy ». Petit, je passais mon temps assis à côté des fourneaux, la regardant préparer sa recette.  Dans un premier temps, Mamabe allumait un feu crépitant pour la marmite. Pendant le préchauffage, elle hachait une motte de brèdes, dégageant une odeur mentholée et d’herbe fraichement coupée. Ensuite, elle découpait un quart de kilos de viande zébu en petits dés, avec des coups nets et secs.  Enfin, elle passait un poignet de patsa fotsy sous un grand jet d’eau pour les nettoyer, en prenant soin d’enlever les débris de pierres de rizière. Mamabe disposait les ingrédients de sa recette en file indienne, faisant succéder les couleurs : rouge, verte et blanche.

cc: Youtube/Ramonjy Tsiory

La recette de vary amin’anana de Mamabe en vingt minutes

Arrivée à température idéale, Mamabe versait de l’huile, de l’ail et des oignons, dans la marmite, les faisant danser et sauter au rythme effréné de la chaleur. Une odeur épicée s’y émanait, dégageant mes narines bouchées par l’hiver. A la dorure des condiments, elle versait les ingrédients dans la marmite et les faisait tournoyer avec sa spatule, nous laissant percevoir un tourbillon de couleur.  Au bout de cinq minutes, on voyait des viandes couleur caramel, des brèdes d’un vert émeraude et des patsa fotsy étincelants, s’accompagnant d’une odeur veloutée et chaude. La recette n’était pas encore achevée qu’elle faisait déjà gargouiller mon estomac. Mamabe versait alors trois bols d’eau et un verre de riz, avant de refermer la marmite, en me prévenant :

« Si tu joues avec le feu de la marmite, tu vas faire pipi au lit ce soir ».

Après 15 minutes de cuisson, elle soulevait le couvercle laissant échapper de la vapeur et faisant place à sa recette de vary amin’anana.

Une recette du quotidien malgache: le vary amin’anana

Le vary amin’anana est une recette traditionnelle malgache de soupe de riz aux brèdes, se mangeant chaud, au petit-déjeuner ou au diner, surtout en hiver. Si dans ses principes de base, il est simplement constitué de riz et de brèdes, les ingrédients comme les condiments peuvent varier d’une famille à une autre. La majorité du temps, il est accompagné par le kitoza (viande de zébu en filet) ou des saucisses. Par ailleurs, le vary amin’anana est la recette miracle des lendemains de fête, guérissant de la gueule de bois, des kilos en trop ou encore d’un rhume.

Adeptes de cuisine exotique, vous voilà servis ! En hiver, réchauffez-vous l’estomac et le cœur, d’un bon vary amin’anana à la recette de Mamabe.

Dominique R.


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: