Le gouvernement américain, par le biais de l’USAID, finance un nouveau partenariat, ‘Global Development Alliance’ (GDA), de 3 millions de dollars et d’une durée de trois ans, avec McCormick & Company Incorporated et la NCBA CLUSA. Le projet vise à améliorer les moyens de subsistance de 3 000 agriculteurs et à préserver la biodiversité unique de Madagascar.

English version avalaible on https://www.booknews.today/vanilla-in-madagascar/

Un partenariat public-privé

Le gouvernement américain, par le biais de l’Usaid (United States Agency for International Development) et McCormick & Company Incorporate et la National Cooperative Business Association CLUSA International (NCBA CLUSA), leader mondial en matière d’arômes, cofinance une activité d’une valeur de 3 millions de dollars et d’une durée de trois ans appelée « Sustainable Vanilla for People and Nature ». Cette activité s’inscrit dans le cadre du Projet Conservation et Communautés (CCP) de l’USAID.

L’activité vise à protéger la biodiversité, à prévenir la déforestation et à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs grâce à une production durable de la vanille dans les régions Sava et Analanjirofo de Madagascar.

Le partenariat Sustainable Vanilla for People and Nature (SVPN) augmentera en effet la production de vanille de haute qualité produite de manière durable. Ce partenariat améliorera la résilience des agriculteurs et de leurs familles au changement climatique ainsi qu’aux autres chocs comme le Covid-19 à travers un système d’assurance maladie et un meilleur accès à l’épargne et au crédit.

vol de vanille
Les agriculteurs pourront augmenter leurs revenus et créer des opportunités économiques grâce au partenariat. cc: Photos d’archives

Par ailleurs, le partenariat permettra de renforcer les coopératives à augmenter les revenus des agriculteurs et à créer des opportunités économiques. Enfin, ces efforts serviront à réduire les menaces à la biodiversité, lutter contre la déforestation, améliorer la gestion des ressources naturelles, réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre ainsi qu’à améliorer le bien-être des agriculteurs et de leurs familles.

Grâce à des initiatives axées sur les objectifs, McCormick s’engage à choisir des sources durables pour ses fines herbes et ses épices, en commençant avec la totalité de ses ingrédients emblématiques, dont la vanille. Mais aussi, il s’engage à renforcer la résilience de 90% des agriculteurs qui produisent leurs matières premières d’ici 2025.

Une solution durable pour Madagascar

Madagascar est l’un des pays les plus vulnérables à la perte de biodiversité. Compte tenu du niveau élevé de biodiversité du pays soit 80% de la flore et de la faune naturelles uniques à Madagascar, la perte d’un hectare de forêt a un impact négatif plus important sur la biodiversité mondiale qu’un hectare perdu ailleurs.

Face à ce problème, l’activité Sustainable Vanilla for People and Nature de l’USAID et McCormick résout les problèmes liés à la capacité de Madagascar à séquestrer le carbone et sa contribution correspondante au changement climatique.

Antigone


2 Comments

?Les producteurs de vanille malagasy certifiés « Rainforest Alliance » - Book News Madagascar · July 7, 2020 at 5:17 pm

[…] des normes internationales imposées par rapport à ces activités. Un mérite sous l’aile de l’USAID. Cette collaboration a été mise en place avec des coopératives de producteurs indépendants dans […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: