tsimanampesotse

Tsimanampesotse – Nosy Ve Androka labellisé “Réserve de biosphère de l’Unesco”

Le conseil International de Coordination du programme Man and Biosphère (MAB) a labellisé Réserve de biosphère de l’Unesco le Tsimanampesotse – Nosy Ve Androka.

Tsimanampesotse désormais au palmarès de l’Unesco

Le Tsimanampesotse – Nosy Ve Androka a été labellisé “Réserve de biosphère de l’Unesco” par le conseil International de Coordination du programme Man and Biosphère (MAB) au cours de la réunion du conseil le 23 au 28 juillet dernier à Palembang en Indonésie.

Ladite réserve s’étend sur une surface de 1.777.019 hectares et réunit trois Aires Protégées notamment le Parc National Tsimanampesotse, le Parc National Nosy Ve-Androka qui sont gérés par Madagascar National Parks (MNP) et le Paysage Harmonieux Protégé Amoron’i Onilahy.

tsimanampesotse
Les vestiges du parc naturel Tsimanampesotse.
cc: Madagascar National Parks

Les réserves de biosphère jouent trois rôles prépondérants à savoir la conservation de la biodiversité et du fonctionnement des écosystèmes, le développement socio-économique et le développement des activités de recherche, de surveillance et d’éducation.

D’après le communiqué de presse: « la Réserve de biosphère de Tsimanampesotse-Nosy Ve Androka contribue à la conservation d’un ensemble de plusieurs écosystèmes sensibles, fragiles et prioritaires, qui sont de la mer vers l’intérieur des terres : les structures récifales, les plages, les dunes, les marais maritimes, les mangroves, les formations forestières, le lac Tsimanampesotse, les marais maritimes, le karst et les eaux souterraines ».

Développement humain durable et conservation main dans la main

tsimanampesotse
Tsimanampesotse, parc paradisiaque.
cc: Madagascar National Parks

Localisée entre les districts de Toliara II, de Betioky et d’Ampanihy Ouest dans la Région Atsimo Andrefana de Madagascar, la mise en réserve de biosphère du littoral Sud-Ouest de Madagascar en question puise sa source dans la volonté de conserver la biodiversité exceptionnelle à fort taux d’endémisme et représente un fer de lance de l’économie. D’après le communiqué « Le développement de cette nouvelle Réserve de Biosphère intègrera le développement humain durable, un essor de l’écotourisme et le désenclavement de la zone. Autant de bases du développement durable que Madagascar National Parks et ses partenaires techniques et financiers entend appliquer au niveau de cette nouvelle Réserve de Biosphère ».

En outre, « une standardisation du système de gestion, aux normes internationales, selon les directives du programme MAB de l’UNESCO, testé dans 686 sites de 122 pays dans le monde, apportera un plus en « conservation vers le développement », dans cette localité qui vient d’être labellisée», renchérit le communiqué.

Nathaly R.

0 comments on “Tsimanampesotse – Nosy Ve Androka labellisé “Réserve de biosphère de l’Unesco”Add yours →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: