Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Madagascar – 4,5 millions de dollars alloués à la lutte contre le travail des enfants

Book News 0

Last updated on juillet 28, 2021

Après avoir passé 12 mois à enquêter sur 13 mines dans le Sud-Est de Madagascar, Terre des Hommes et le Centre de recherche sur les multinationales ont découvert que les mines de mica de la Grande Ile emploient des milliers d’enfants. Selon les deux ONG, environ 10 000 mineurs, dont les plus jeunes ont 5 ans, sont chargés d’extraire ce minerai, largement utilisé par l’industrie automobile et électronique, au fond des puits et tunnels qu’ils creusent eux-mêmes.

Le financement, une aubaine pour 3 380 enfants et 1 575 familles vulnérables

Face au travail des enfants dans le secteur extractif, le Département Américain du Travail a décidé d’allouer une subvention de 4,5 millions de dollars. Annoncée officiellement le 9 février 2021, cette initiative s’inscrit dans le cadre du Programme des Nations Unies pour le développement et vise à réduire le travail des enfants à Madagascar.

Dans les détails, le nouveau financement permettra à 3 380 enfants d’accéder à des services éducatifs de qualité. Une partie de l’argent sera allouée à un projet visant à aider les familles vulnérables des communautés malgaches productrices de mica. 1 575 d’entre elles se verront offrir des moyens de subsistance.

En outre, le Département Américain du Travail estime que la subvention profitera également aux responsables gouvernementaux. Avec des moyens financiers à leur disposition, ces derniers pourront en effet mieux s’attaquer aux problèmes du travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement du mica.

Cet investissement est également un moyen  pour le Département Américain du Travail de promouvoir la lutte contre le travail des enfants auprès des acteurs non gouvernementaux.

Département américain du travail

Le Département Américain du travail veut alléger autant que possible la vie quotidienne des enfants vivant dans les communautés productrices de mica de l’Ile Rouge. Pour information, le pays figure sur la liste des plus grands producteurs mondiaux du minerai en question.

Le Bureau des Affaires Internationales du Travail du Département sera chargé de débourser la subvention. Il s’agit notamment d’une entité dont la mission est de veiller à ce que les travailleurs aux États-Unis et dans le monde entier vivent dans un bon environnement de travail. À cette fin, le bureau travaille d’arrache-pied pour faire respecter les engagements commerciaux, renforcer les normes de travail et lutter contre le travail des enfants.

Louivà Naval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :