40 variétés de semences

Dans le Grand Sud de Madagascar, 40 variétés de semences pour réduire la sécheresse

Un atelier de restitution des résultats de recherche action au service du développement durable dans le Grand Sud tenu ce jour à Antananarivo, au Fofifa Ampandrianomby. Cette présentation a porté essentiellement sur les innovations dans le secteur semencier. 40 variétés de semences ont en effet été adaptées aux conditions climatiques du Grand Sud.

40 variétés de semences pour réduire la sécheresse

Des innovations au bénéfice de la population. 40 variétés de semences ont été sélectionnées à partir d’espèces locales et introduites grâce à la collaboration avec les institutions internationales, pour réduire la sécheresse dans le Grand Sud, notamment dans le district d’Ambovombe.

40 variétés de semence
Le professeur Lala Razafinjara, DG du Fofifa.
Cc: Book News Madagascar

Ces variétés offrent de meilleures résistances aux conditions climatiques et aux contraintes liées aux maladies et ennemis des cultures dans le Sud de l’île, telles que le manque d’eau et une pluviométrie capricieuse.

“Ces semences peuvent faire pousser les cultures dans les zones sèches. Des recherches ont été faites pour que ces semences correspondent aux besoins des cultures dans ces zones”, a expliqué le Professeur Lala Razafinjara, Directeur général du Fofifa.

D’après les explications de Fabrice Lheriteau, assistant technique au sein du Gret:

“Les recherches ont été effectuées depuis plusieurs années mais elles se sont fortement intensifiés depuis 2014. Il y a eu des changes et recherches avec l’Afrique et l’Asie. Nous avons pu voir plusieurs variétés telles que la variété poichiche, et de nombreux autres légumineuses. Ces semences pourront réduire considérablement la sécheresse”.

Trois résultats sont ainsi attendus de l’utilisation de ces semences: l’amélioration des techniques agricoles, l’amélioration de la qualité des aliments et la santé des humains et des animaux, l’amélioration de la qualité des semences. Ces semences sont déjà utilisées par une bonne partie des agriculteurs dans les régions Anosy et Androy, qui constituent le Groupe des paysans semenciers.

Opportunité

40 variétés de semences
L’atelier de restitution des résultats de recherche action a eu lieu ce jour au Fofifa Ampandrianomby.
Cc: Book News Madagascar

D’après le Gret, l’amélioration des techniques rizicoles constitue une opportunité de se développer durablement, à la fois pour les paysans, pour le district d’Ambovombe et pour les futurs opérateurs qui souhaitent y investir. Rappelons que le Sud de l’île compte environ deux (2) millions d’habitants vivant principalement d’agriculture et d’élevage. L’amélioration du secteur agricole constitue donc une contribution au développement de cette région de l’île, qui est parmi les plus fragiles du territoire malagasy. Outre le Gret, de nombreux partenaires financiers ont contribué aux actions de recherches pour obtenir des résultats efficaces.

Tiasy

0 comments on “Dans le Grand Sud de Madagascar, 40 variétés de semences pour réduire la sécheresseAdd yours →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *