La prise de conscience pour la protection et la conservation de l’environnement commence petit à petit à Madagascar. Les initiatives pour les actions à mener dans ce cadre intéressent de plus en plus les citoyens, dont les jeunes Malagasy, très alertés par le besoin de faire leur part. C’est ainsi que, Dimanche dernier, enfants, jeunes et adultes se sont dévoués pour planter 1 000 arbres à Anjeva.

Reboisement à Anjeva

Le premier reboisement organisé par l’association Madagascar Will Rise (MWR), département Renirano, a eu lieu hier, à Anjeva. Franc succès, cette initiative environnementale a réuni près de 150 personnes, enfants, jeunes et adultes, venus exprès pour planter les 1 000 arbres destinés à cet effet.

reboisement madagascar
Le reboisement a duré deux heures et trente minutes environ. cc: Tiasy
reboisement madagascar
Séance de rinçage des main après les activités. cc: Tiasy

Déterminés et passionnés, chaque individu a pris ses responsabilités et a choisi de planter pour apporter sa part et essayer de sauver la planète.

D’après Kolo, psychologue et professeur de Psychologie communautaire à l’Université Catholique de Madagascar (UCM), ce reboisement n’est pas seulement une simple action environnementale, mais également un moyen d’inculquer plus facilement les connaissances à ses élèves.

« Dans mon cours de Psychologie communautaire, il est important de lier théories et réalités sur terrain. Depuis l’année dernière, on travaille donc avec WMR. Cette année, on a donc décidé de faire des descentes sur terrain pour voir les réalités sur terrain et les théories apprises en classe. D’autre part, ça fournit une plus grande ouverture d’esprit et plus d’esprit critique.  Enfin, c’est aussi une manière de les pousser à être responsable en tant que citoyen ».

Pour Mamy, jeune étudiante, il s’agit de renforcer les gestes entreprises.

« J’ai toujours voulu contribuer à la protection de l’environnement. Ceci est pour moi un moyen de contribuer, de faire ma part, à part les petits gestes que je fais au quotidien : recycler les bouteilles en plastique, ne pas gaspiller le papier… »

Le reboisement a duré environ deux heures et trente minutes.

Cette initiative a pour objectif d’accompagner l’Etat malagasy dans sa politique de reboiser 40 000 hectares de superficie par an, mais aussi de venir en aide à la communauté locale d’Anjeva, qui a exprimé leurs besoins en ressources forestières.

8 espèces ont ainsi été plantés hier : l’eucalyptus robusta et l’eucalyptus citriodora, qui font partie des besoins de la communauté locale ; un arbre fruitier, des frênes, de l’acacia, le filao et le jacaranda.

Un suivi sera effectué suite à ce reboisement, comme l’a précisé Nomenjanahary Fabrico, un des responsables au sein du MWR.

« Il y aura un plan de suivi : nous allons collaborer étroitement avec la communauté locale et le Fokontany, et nous impliquer, revenir ici, voir si les arbres ont poussé, etc », a-t-il affirmé.

Madagascar Will Rise

Madagascar Will Rise (MWR) est une association formée en décembre 2017 en France par les jeunes de la diaspora Malagasy, qui sont conscients des potentialités qui existent dans le pays.

En Février 2018, certains ont convenu de revenir à Madagascar pour sensibiliser les jeunes à mener des actions pour développer, à travers deux valeurs fondamentales : l’amour et l’unité.

MWR travailles dans quatre Pôles différents ; le Pôle Education, le Pôle Emancipation de la femme, Le Pôle eEnvironnement avec Renirano, le Pôle sportif.

L’association compte deux Parlements, localisés en France et à Madagascar, et regroupant au total 400 membres.

Tiasy


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: