Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Programme Mitsiry – Une trentaine de PME et Startups écoresponsable seront financés

Book News 0

Last updated on juin 1, 2022

La conservation de l’environnement présentera une logique économique pour le pays. En partenariat avec le secteur privé, l’USAID et Miarakap vont aider à la promotion de la production locale, l’entrepreneuriat et enfin la biodiversité à travers le Programme Mitsiry.

Lancement du Programme Mitsiry

Financement. L’USAID (Agence des Nations Unies pour le développement) et le Miarakap : fonds d’investissement à impact dédié aux PME et aux start-up à Madagascar, ont développé un partenariat pour la promotion de la production locale, l’entrepreneuriat et enfin la biodiversité à travers le Programme Mitsiry. Il s’agit d’un programme co-créé pendant près de 18 mois dont le but sera de financer et accompagner les petites Entreprises et Startups Malagasy à impact positif sur la communauté locale.

La raison pour laquelle ce programme a été élaboré est que « Plus nous nous investirons dans des entreprises responsables et soucieuses de leurs impacts environnementaux, plus il y aura de entreprises qui créent des revenues alternatives pour les communautés locales, alors ces dernières auront l’incitation et la capacité de conserver la biodiversité » , comme l’a expliqué la Directrice du programme, Koloina Ramaromandray , pendant son discours durant le lancement du programme Mitsiry, le 27 Mai dernier, à l’Hotel Carlton Anosy.

En faisant appel au secteur privé. Mitsiry exploitera une force présence pour la croissance économique, la création d’emploi, et la conservation qui investira non seulement dans l’environnement mais aussi dans les peuples Malgache. Le fond d’investissement Miarakap  et ses entreprises partenaires seront à la tête de cet effort  et s’efforceront d’aider les entreprises du secteur privé à s’engager dans la préservation de la biodiversité de Madagascar, à réaliser un nouveau investissement en collaboration avec les dirigeants au niveau national, régional, et local.

Les quatre secteurs privés qui ont contribué à la réalisation de ce programme seront les premiers bénéficiaires dont : VATEL : une école spécialisée dans le management du tourisme et de l’hôtellerie qui a développé depuis 2019 un centre de formation professionnelle sur les métiers de l’hôtellerie destinée à des populations en difficulté, Jiro –Ve : le pionner de l’électrification rurale à Madagascar avec un modèle constituée exclusivement de la population défavorisée avec moins de 1 dollars de revenus par jour, SAHANALA :  une entreprise sociale, qui a pour vocation de soutenir les communautés locales situés en bordure des aires protégées soutenues par l’ONG FANAMPY avec l’agriculture, la pêche et l’écotourisme, Miellerie Ilanga – SSM Madagascar : qui a pour but de promouvoir l’apicole Malgache. Un montant de  5, 9 millions de dollars sera apporté dans le programme par ces quatre entreprises  et Miarakap aura la mission de mesurer les impacts réels de ce financement.

Soutien aux entreprises écoresponsables

Il s’agit d’un programme de 12,5 millions de dollars pour soutenir une trentaine de PME et Startups, en assistante technique et en capitale, cofinancé par l’USAID à hauteur de 5 Millions de dollars et les secteurs privés dont à hauteur de 7,5 Millions de dollars. Pendant 5 ans, Mitsiry mettra en avant les secteurs d’agriculture, l’écotourisme, l’éducation environnementale, l’énergie,  l’apiculture, l’agroforesterie. Il permettra aux acteurs privés et publics de jouer un rôle dans le renforcement de l’environnement commercial du pays tout en développant les entreprises respectueuses de l’environnement. Pendant son discours, le Directeur de l’USAID à Madagascar John Dunlop a ajouté que « ce nouveau projet est un exemple de l’engagement des Etats-Unis à soutenir un environnement commercial plus fort à Madagascar tout en préservant la biodiversité unique du pays ».

Mitsiry va cibler deux types d’entreprises : les PME matures avec une logique de maximisation de leur impact environnemental sur le long terme et les Startups. En général , trois critères vont conditionner ce financement : l’impact sur la conservation et la communauté locale, la durabilité du projet, une priorisation des zones géographiques qui possèdent des écosystèmes et des espèces très riche mais très menacés. Plus que quelques jours pour publier l’appel à projet et pour découvrir ces entreprises qui vont apporter un développement économique inclusif pour le pays.

Shénica Ravoson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :