L’environnement et les petites actions à réaliser au quotidien pour sa préservation ont été un des messages importants véhiculés lors de la conférence portant sur la thématique « Entreprendre dans l’environnement », qui a eu lieu le samedi 23 mars dernier, organisé par Mirage Creative Event.

Petites actions à réaliser au quotidien

5 intervenants ont partagé leur vision et leurs connaissances sur la thématique « Entreprendre dans l’environnement », lors de la conférence organisée par Mirage Creative Event, qui a eu lieu le samedi 23 mars dernier à l’Is’Art Galerie Ampasanimalo. Parmi les messages importants partagés avec le public figurent les petites actions à réaliser au quotidien pour préserver l’environnement.

environnement madagascar
Lalatiana Raveloarison, fondatrice d’Ecobazar, explique les petits geste à faire au quotidien pour preserver l’environnement. cc: Book News Madagascar

Refuser les sachets en plastique quand on fait les achats en épicerie ou au marché, refuser les pailles dans les restaurants, acheter des bouteilles en verre au lieu des bouteilles en plastiques, puis consigner les bouteilles pour regagner de l’argent. Voilà quelques astuces énumérées par une des panélistes : Lalatiana Raveloarison, panéliste, fondatrice d’Ecobazar. Des manières à la fois économiques et écologiques de préserver l’environnement.

Avant d’avancer vers le reboisement, le recyclage, ou les autres actions écologiques plus importantes, il faut d’abord commencer par les petites actions, que chacun peut adopter petit-à-petit dans son quotidien.

Réveiller la conscience collective

Bien que des sensibilisations sur les petites et grandes actions à réaliser pour protéger l’environnement soient effectuées, celles-ci ne semblent pas encore avoir assez d’impact sur la population, actuellement. Le réveil de la conscience collective demeure encore un défi.

« Il faut agir collectivement, limiter les besoins et éviter le gaspillage. Voilà ce qu’il faut faire en premier. Après, on peut se tourner vers le recyclage », s’est exprimée toujours Lalatiana Raveloarison.

La préservation de l’environnement à Madagascar fait en effet face à deux grands problèmes : l’incompréhension des enjeux par une partie de la population, et la passivité d’une autre partie de la population. En effet, si certaines personnes ne comprennent toujours pas les enjeux de la détérioration de l’écosystème planétaire, d’autres, qui comprennent, ne veulent tout simplement pas fournir des efforts pour la conserver et la protéger. Les environnementalistes sont ainsi pris dans un cercle vicieux de sensibilisation-action-destruction.

environnement madagascar
Rila Albani Rakotomanana, Co-fondateur et Coordonnateur du Projet Mirage Creative Event, Environnementaliste et passionné par l’entrepreneuriat. cc: Book News Madagascar

Pour Onja (nom d’emprunt), un jeune qui a assisté à la conférence, tant que la conscience collective ne se réveillera pas, les actions menées seront toujours menées en vain.

« Il faut des actions concrètes et fortes. Non pas fortes dans le sens de la violence, mais fortes dans le sens où les gens ne pourront pas oublier ! », a-t-il lancé.

Appel aux jeunes

environnement madagascar
Olivier Berha, SG de l’ONG L’Homme et l’environnement, appelle les jeunes à mener des actions en faveurr de l’environnement. cc: Book News Madagascar

Pour Olivier Berha, Secrétaire général de l’organisation non gouvernementale L’Homme et l’environnement, il s’agit surtout de pousser les jeunes à entretenir des actions.

« Avant, seuls quelques personnes voyaient la problématique : chercheurs, scientifiques… Aujourd’hui, tout le monde voit la problématique. Ce n’est pas seulement un truc de chercheurs. Les jeunes doivent aussi bouger », a martelé ce scientifique.

Mirage Creative Event

Mirage est une agence d’organisation et de communication  événementielle  qui se veut être un modèle de Startup éco-responsable dans la promotion et la protection de la dimension Culturelle, Touristique, Economique et Environnementale à Madagascar.

Sa vision s’articule autour de l’éducation citoyenne et environnementale de développer un comportement éco-citoyen, responsable et engagé.

Il s’agit de mobiliser la population  cible tout en couplant le divertissement et la sensibilisation  à travers des évènements.

Cette année, l’équipe de Mirage Creative Event relance le festival Liberty Color qui aura pour thème la protection de l’environnement grâce aux recyclages de plastiques et la promotion de l’entrepreneuriat à Toamasina. Celui-ci aura lieu du 3 au 10 juin 2019, et sera axé sur le thème de la protection de l’environnement grâce aux recyclages de plastiques et la promotion de l’entrepreneuriat.

La conférence « Entreprendre dans l’environnement » a été co-organisée par Mirage Creative Event et Madagascar Will Raise, en partenariat avec Fakotôry et Book News Madagascar.

Tiasy


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: