Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Plateforme globale pour la réduction des risques de catastrophes – Ouverture ce jour à Bali

Book News 0

Last updated on mai 24, 2022

Plus de 5 000 personnes à travers le monde, représentant différentes entités, autorités locales, internationales, gouvernementales et non gouvernementales, sont actuellement réunis à Bali, Indonésie. Cela dans le cadre de la Plateforme globale pour la réduction des risques de catastrophes !

Plateforme globale pour la réduction des risques de catastrophes, une première pour Madagascar

187 Etats membres des Nations unies ont accepté d’adhérer au cadre de Sendai, en 2015. Parmi ces Etats figurent Madagascar. La Plateforme globale pour la réduction des risques de catastrophes (GPDRR), qui a commencé aujourd’hui à Bali, Indonésie, sera une occasion d’évaluer les actions réalisées depuis 2015 par les différents pays. Celles réalisés jusqu’en 2020 seront notamment revues, car certains objectifs ont été planifiés pour 2020.

Madagascar prendra pour la première fois part à la GPDRR, représentée par deux responsables au sein du Bureau national de gestion des risques de catastrophes (BNGRC) et de la Cellule de prévention et gestion des urgences (CPGU). Cette délégation sera présente à Bali jusqu’à la fin de la plateforme, le 28 mai 2022.

Les représentants ont assisté à l’ouverture de cette plateforme, ce matin, avec les autres participants à cette dernière, notamment le Président de l’Indonésie, Joko Widodo, qui a pris la parole ce matin au Nusa Dua Convention Center, lieu de l’évènement pour cette semaine à venir.

La plateforme globale pour la réduction des risques de catastrophes

Depuis 2007, six sessions de la Plateforme mondiale ont eu lieu. Les résultats sont reconnus par l’Assemblée générale comme une contribution aux délibérations du Forum politique de haut niveau sur le développement durable (HLPF), qui se tient chaque année en juillet, et contribuent ainsi à la mise en œuvre et au suivi du Programme de développement durable à l’horizon 2030 en tenant compte des risques.

Tiasy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :