Les photos de Matchbox D. relatent une histoire personnelle poignante et profonde, faisant allusion à des sujets incroyablement humains tels que notre identité et nos choix de vie. Aux fans de fantaisie et de surréalisme, ces photos seront accessibles à Madagascar Underground Antsahavola. Faites-y un tour!

Matchbox D., sa photographie conceptuelle raconte son histoire

Matchbox D.

Une oeuvre de Matchbox.
Cc: Matchbox D.

Mitempo tsy miato“. C’est le titre de l’exposition de photographie conceptuelle que Mahefa Dimbiniaina Randrianarivelo, alias Matchbox D., va présenter au Madagascar Underground Antsahavola, ce samedi 2 décembre prochain. Le vernissage aura lieu le vendredi à 19 heures, avec en Showcase les groupes Load, One et Moajia. Organisé par Buskers&Co, l’évènement fait partie de la tournée #IndieMada2017. Comme le titre, les photos que Matchbox vont exposer seront toutes aussi fantaisistes et reflets d’une personnalité sensible à l’humanité et à la vie. “Mitempo tsy miato“, signifiant littéralement “battre sans cesse”, fait allusion au coeur qui bat.

Mitempo tsy miato” est le titre d’une chanson du groupe Moajia. Elle raconte la relation que nous avons avec nous-même, avec notre passé, les choix que nous avons faites pour arriver là ou nous sommes en ce moment. J’essaie de dire à travers les différentes histoires que racontent mes photos a quel point il est important de nous connaître nous-même parce qu’a la fin, nous sommes les seuls êtres vraiment la pour nous même”, a argumenté Matchbox.

Etant basées sur la photographie conceptuelle surréaliste, les photos de Matchbox racontent une histoire. Contrairement à ce que l’on a l’habitude de voir dans les expos photos où les photos doivent parler aux visiteurs, celles de notre artiste parle surtout de lui et de ses expériences personnelles. 

Mais chacun est libre de l’interpréter comme il le veut”, souligne-t-il.

Des oeuvres sensiblement humains

Les oeuvres de Matchbox sont sensiblement  et extraordinairement humains. Ses photos peuvent mettre en relief un paysage, la faune, la nature morte, mais aussi et surtout les femmes, comme dans un portrait créatif.

“L’homme ne sera jamais aussi sensible que la femme, du moins dans les photos”, a-t-il affirmé.

Sans oublier qu’en termes de logistique, notre artiste est un véritable perfectionniste.

“J’aime mettre les gens dans les décors que je veux, avec la pose et la lumière que je veux, j’aime contrôler chaque élément de mes photos tant que je le peux, ainsi je peux dire sans me vanter que cette image c’est moi qui l’ai faite, je ne l’ai pas capture, je l’ai construite. Ce que j’aime dans la photo, c’est le fait de devoir raconter toute une histoire dans un seul tableau, contrairement au cinéma par exemple. Et comme je suis quelqu’un d’assez fantaisiste, j’ai découvert que la photographie conceptuelle surréaliste me convenait assez bien”, a-t-il affirmé avec assurance.

Pour les photographies surréalistes, le titre de chacune des oeuvres de Matchbox est toujours tiré du titre d’une chanson, tout comme le titre de l’exposition.

Matchbox D.

Techniquement parlant, les photos sont montées.
Cc: Matchbox

“D’habitude je suis là pour embellir les choses. J’enlève les imperfections surtout, les choses pas naturelles pour les portraits, mais si le client le demande je peux procéder à des transformations”, fait savoir le professionnel.

Biographie de Matchbox D.

Matchbox D.

Mahefa Dimbiniaina, alias Matchbox D.
Cc: Matchbox

Mahefa Dimbiniaina Randrianarivelo, ou Matchbox D., photographie depuis 2014. Ayant commencé en tant que vidéaste, il s’est petit-à-petit tourné vers l’art de la photographie. Membre du photo club du CGM, il a fait sa première exposition en 2014 avec le même club. En 2015, il intègre Krea Kart, une entreprise de photographie où il travaille encore actuellement.

“C’est avec elle que je fais des photos du genre évènements, corporates, pack shots etc…”, a-t-il affirmé.

En 2016, le jeune homme décroche son diplôme de Master en informatique multimedia en présentant comme thème ‘la Photographie de portrait et la retouche photographique’. En 2017, il représente Madagascar pour le concours de photographie lors des VIIIeme jeux de la Francophonie en Abidjan. Il a ensuite ouvert son site web: artofmatchboxd.com. L’exposition ‘Mitempo tsy miato” est sa première exposition en solo.

Tiasy


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: