Des personnes ont réussi à décrocher leurs diplômes après avoir redoublé chaque année. D’autres ont enfin trouvé le grand amour en se relevant après trois relations amoureuses déchirantes…

English version avalaible on https://www.booknews.today/never-giving-up/

Si on devait traduire la réussite de la vie, je ne dirais pas que c’est la succession d’échecs. Je dirais que “ne pas abandonner” est la base.

Persévérez et vous serez vainqueur

On dit souvent qu’il faut échouer avant de gagner ou bien que perdre des batailles est nécessaire pour gagner la guerre. On essaie de trouver une motivation face à nos échecs. Certes, je ne vais pas minimiser l’importance des échecs, c’est un facteur facilitant la réussite. Mais la base, en fait, demeure dans notre patience et notre persévérance pendant que nous échouons. On ne sait pas combien de fois ni combien de temps on va échouer, c’est le temps qui nous donnera cette réponse. Une personne peut enchaîner trois échecs et abandonner. En effet, les échecs se sont succédés, mais la réussite n’a pas été endossée. Qui sait si à la quatrième tentative la personne aurait enfin réussi, on n’aura jamais de réponse car en fait, elle a abandonné.

Ceux qui ont cessé de croire en leur rêve car c’était trop difficile à réaliser. Ceux qui ont sombré dans la déception après des échecs amoureux. Ceux qui ont arrêté de chercher du travail après avoir imprimé cinquante curriculum vitae infructueux. Ceux qui ont abandonné leurs études ainsi que leurs carrières envisagées, car ils ont redoublé. Ceux qui ont arrêté de créer leurs entreprises car les risques étaient trop grands. Ces gens-là ne connaîtront jamais le bonheur de voir un rêve accompli. Oui, ils ne vont jamais savourer le grand amour avec la fin “ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps”. Ils ne savaient pas qu’après le cinquante-et-unième C.V, ils allaient décrocher le travail de leur rêve. Ils ne se doutaient pas que redoubler leur permettrait de bien maîtriser leur futur travail.

N’abandonnez pas jusqu’à “N” échecs et “1” réussite

success
Photo d’illustration. cc: Pixabay

En classe, je n’aimais pas trop le nombre réel “N”. Petit à petit, en grandissant, j’ai compris que “N” est le nombre d’échecs par lesquels je devrais passer. En étant, ni mathématicienne ni inspirée d’Einstein, ma théorie c’est qu’un projet c’est “N” échecs plus (+) la grande réussite. “N” étant un ensemble entier positif ou nul. Personne ne sait ce qui se cache derrière “N”. Tout ce que je peux dire, c’est que “N” existe. Il peut être nul, mais pas à tous les coups. Il ne sera jamais négatif. Comme dans les maths, le “N” à rechercher est un nombre bien déterminé. Et une fois déterminée, le problème est résolu.

Peut-être vous avez déjà effectué un abandon dans votre vie. Il est temps de se relever. Soyez heureux et reconnaissant de s’être réveillé en pleine forme aujourd’hui. Vivre une vie à moitié, ce n’est pas ce qui nous est destiné. Se résigner ou baisser les bras n’est pas du tout ce qui vous permettra de réussir. Quand tout espoir est perdu, accrochez-vous à l’objectif de départ. Faites une remise en question, engagez-vous de nouveau dans votre course. Chacun a sa propre trajectoire et ses propres épreuves, d’autres doivent encaisser deux échecs, d’autres cinq. D’autres ne vont pas échouer du tout, seuls ceux qui n’abandonnent pas jusqu’à la réussite, connaîtront le nombre d’échecs qu’ils ont dû accepter.

TSANTA CHICHI TTS.


1 Comment

Never giving up is the basis - Book News Madagascar · August 21, 2019 at 6:47 pm

[…] Version française disponible sur https://www.booknews.today/ne-jamais-abandonner/ […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: