Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Le Mouvement de la société civile Rohy tire la sonnette d’alarme

Book News 0

Last updated on juillet 28, 2021

La société civile Rohy sort du silence et partage son point de vue sur les manifestations politiques et socio-économiques qui ont eu lieu récemment dans différentes villes de Madagascar. La société civile, craignant une crise, a en même temps proposé des solutions qui devraient permettre aux personnes concernées de mieux faire face à cette dure réalité.

L’inefficacité des stratégies des forces de l’ordre

Sans mâcher ses mots, le mouvement Rohy (Rindran’ny Olom-pirenena Hiarovana ny Iaraha-manana) a mis en lumière les maux qui rongent la société malgache actuelle dans un communiqué publié le 23 février 2021. Cela comprend notamment la Covid-19, les actes de représailles contre les civils et les faiblesses du gouvernement actuel et de l’opposition.

Dans sa déclaration, la société civile a particulièrement exprimé ses préoccupations quant à l’incapacité des forces de sécurité à s’abstenir d’utiliser des mesures répressives pour maintenir l’ordre pendant les manifestations. Or, dans la majorité des cas, cette pratique ne fait qu’aggraver la situation.

Cela a récemment entraîné la mort d’un étudiant de l’université de Toamasina. Le défunt ayant participé à une grève étudiante visant à réclamer les bourses d’études le 18 février 2021, a reçu une balle réelle à la cuisse lorsqu’un gendarme a pris la liberté de tirer en l’air pour tenter de disperser les manifestants qui se seraient apprêté à l’agresser. Tragiquement, l’étudiant en question, a succombé à ses blessures, sa perte ayant provoqué une vague d’indignation au sein du milieu académique.

Bien que Rohy soit conscient de la difficulté de la mission des forces de l’ordre dans de telles situations, la société civile ne cautionne en aucune façon l’utilisation d’armes contre des personnes non armées.

La population civile, victime de la vanité politique

La société civile a également évoqué les effets négatifs des actions des politiciens malgaches sur la population civile. Rohy déplore en particulier le fait que les dirigeants actuels ne soient même pas en mesure de faire face aux critiques de l’opposition et de se concerter correctement pour résoudre les différends.

La société civile ne se réjouit pas non plus de « l’attitude jusqu’au-boutiste verbalement de la part des opposants, et de l’absence des visées concrètes et positives dans leur démarche de remise en question du pouvoir en place ».

Face à tous ces problèmes, le Mouvement Rohy prône la tenue d’un véritable dialogue entre le gouvernement actuel et les partis d’opposition afin d’éviter une nouvelle crise.

 Louivà Naval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On The Online Website asian sexdollcheap love dollsmall sex doll porncheap sex dolllife like sex dollsasian fuck dollreal doll sex toy.
On The Online Website sex dolllove sex dollrealistic sex dollcheap love dollsmall sex doll porn.