21 partis politiques se sont regroupés dans le RMDM ou Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia eto Madagasikara, pour procéder au vote du Président de l’opposition, jeudi. Marc Ravalomanana a remporté les suffrages.

Marc Ravalomanana, Président de l’opposition

Marc Ravalomanana
Marc Ravalomanana, Président du parti contre-pouvoir, le RMDM ou le Groupement des partis contre pour la démocratie à Madagascar. cc: Henintsoa Hani

Avec divers regroupements des parties contre-pouvoir, le nom du Chef de l’opposition est sorti avant-hier. Marc Ravalomanana, Président du parti politique « Tiako i Madagasikara » (TIM) est élu Président du parti contre-pouvoir, le RMDM ou le Groupement des partis contre pour la démocratie à Madagascar ou Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia eto Madagasikara.

Ils ont été deux à conquérir à ce poste à savoir Marc Ravalomanana et Tabera Randriamanantsoa.  En effet, le Président du parti Tim a obtenu le plus de voix. Alain Andriamiseza, Président national du parti MTTM est nommé Vice-Président dans la province d’Antananarivo. Le poste de Vice-Président pour la Province d’Antsiranana sera confirmé au parti HVM ou Hery Vaovaon’i Madagasikara.

Tabera Randriamanantsoa, Président du parti Kintana a été élu Président dans la province de Fianarantsoa. Solo Norbert de l’Union Démocratique de Madagascar est le Vice-Président à Toamasina. Regis Ramamonjisoa, du partie GFFM élu vice-Président de la province de Mahajanga et Pasteur Edouard Tsarahamy, est le vice-président à Toliara.

En outre, Hanta Randriamandranto et Arlette Ramaroson sont les Secrétaires Générales du RMDM. Marsely Ravoatra et Jean Rabeandritsara sont nommés Secrétaire Exécutif. Pour les chefs des partis politiques membres de ce groupement, ils sont nommés Conseillers au sein de cette assemblée du parti contre, pour la Démocratie de Madagascar.

Pour l’opposition

Marc Ravalomanana
D’autres partis prétendant être de l’opposition ont décidé de ne pas s’allier à ce groupement RMDM. cc: Henintsoa Hani

Le nouveau chef de l’opposition, Marc Ravalomanana a déclaré que les membres du bureau du RMDM sont prêt à réaliser toutes les tâches et action conféré à l’opposition. Il a réitéré que seul la loi sur l’opposition abrogé lors de la transition est la seule en vigueur.

Il n’accepte pas également la révision de ce projet de loi qui est actuellement en cours à l’assemblée à Tsimbazaza. Il a été pareillement dit que le RMDM, fera un congrès prochainement.

En outre, d’autres partis prétendant être de l’opposition ont décidé de ne pas s’allier à ce groupement RMDM, le parti politique TAMAMI ou Tanora Malagasy Miroso n’accepte pas la sélection de Marc Ravalomanana comme chef de l’opposition mais uniquement comme chef du RMDM selon son Président Floriot Samihary.

Il déclare que seule les parties politiques déclaré officiellement partie contre, ont le pouvoir de nommer le chef de l’opposition d’après la loi sur l’opposition 2011-013. Jusqu’à ce jour, seul le parti politique TIM et le TAMAMI ont obtenu le récépissé du Ministère de l’intérieur.

Henintsoa Hani


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: