Des aliments thérapeutiques au profit de 5 000 enfants malnutris dans le Grand Sud de Madagascar ont été offerts par le gouvernement japonais à travers l’Unicef au ministère de la Santé Publique. Un projet mis en œuvre pendant 12 mois et financé à hauteur de 800 000 dollars.

Don

5 000 cartons de Plumpy Nut, des aliments thérapeutiques pour les enfants atteints de la malnutrition, seront destinés à environ 5 000 enfants des huit districts du Grand Sud dont Amboasary, Ambovombe, Ampanihy, Bekily, Beloha, Betioky, Taolagnaro et Tsihombe.

Offert par le gouvernement du Japon à travers l’Unicef, ces aliments thérapeutiques spécialisés sont prêts à être envoyés et pourront assurer le traitement et la survie d’environ 5 000 enfants de 6 à 59 mois sévèrement malnutris et affectés par l’insécurité alimentaire.

Les cartons ont été offerts par le gouvernement du Japon à travers l’Unicef au ministère de la Santé publique. cc : Henintsoa Hani

Un projet qui s’étale sur douze (12) mois, à travers la somme de 800 000 dollars octroyée à l’Unicef pour mettre en œuvre le projet intitulé « le renforcement de la surveillance et réponse nutritionnelle dans huit (8) districts du sud exposés à la sécheresse. »

« Le but du Japon est d’apporter une intervention rapide et efficace à la situation d’urgence, tout en s’assurant que cet appui soit institutionnalisé et durable »

a martelé Ichiro Ogasawara, Ambassadeur du Japon durant son discours de la remise des cartons de Plumpy Nut à l’Unicef, auprès du ministère de la Santé publique à Andraharo.

Selon les explications de Hasimahery Randrianasolo, Directeur du cabinet du ministère de la Santé publique durant son discours, cette nouvelle dotation a été remise au ministère. Elle sera distribuée gratuitement durant le mois de juin pour deux cent huit (208) centres de santé et quatre (4) équipes mobiles de nutrition qui opèrent dans des Centres de Récupération et d’Education Nutritionnelle Ambulatoire pour la Malnutrition Aigüe Sévère (CRENAS) des zones concernées.

Traitement

Un carton de Plumpy Nut par enfant sera donné gratuitement pour le traitement de la malnutrition aigüe sévère sans complication auprès des Centres de Santé de Base (CSB) des districts, après les diagnostiques des médecins. De ce fait, les personnels des CSB seront formés de la malnutrition aigüe sévère à savoir t les critères qui justifient le cas de chaque enfant.

« Le traitement durera un mois et demi, et l’enfant devra prendre régulièrement un Plumpy Nut par jour pour se rétablir de la malnutrition»

a réitéré Blandine Raveloarisoa, Chef de Service du Ministère de la santé publique, en marge de la cérémonie d’hier.

Elle a également souligné que si le Plumpy Nut devrait favoriser la guérison. Si le contraire se produit, soit les diagnostiques ne prouvent pas le cas de la malnutrition aigüe sévère, soit les conseils du médecin n’ont pas été suivis à la lettre.

Insécurité alimentaire à Madagascar

Madagascar est sujet à l’insécurité alimentaire et aux crises nutritionnelles récurrentes, notamment dans les régions du Grand Sud qui sont périodiquement touchées par la carence alimentaire et la malnutrition aigüe.

En effet, au premier trimestre (1er) 2019, le système de Surveillance Nutritionnelle, mis en œuvre dans ces districts a révélé que vingt-quatre (24) communes sur cent cinquante-quatre (154) sont en état d’alerte nutritionnelle et soixante-treize (73) en état d’urgence.

Henintsoa Hani


1 Comment

Covid-19 à Madagascar – Les ménages malagasy ont du mal à gérer les bouches à nourrir · August 4, 2020 at 5:33 pm

[…] que selon l’Unicef, Madagascar est le cinquième pays le plus affecté par la malnutrition avec 47% d’enfants de moins de cinq ans […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: