Encore d’actualité, la migration des gens du Sud aux alentours du Parc National Ankarafantsika font effet et met en danger la sauvegarde de ce dernier.

Une ruée vers les terrains fertiles

Accentué par les conditions délabrées des terres et avec les pressions liées à la survie, le prix d’un sac de maïs à110 000 Ariary est prometteur pour les migrants.

« Depuis le mois d’Aout 2018 jusqu’à maintenant, environ 2 à 3 autobus en provenance du Sud de la grande île arrivent par semaine aux alentours d’Ankarafantsika. Un autobus transporte en moyenne une cinquantaine de personnes. Ces migrants sont invités par des « patrons » pour renforcer l’équipe de main d’œuvre qui défriche le Parc National Ankarafantsika dans le but de pratiquer des cultures de maïs et d’haricots »,

déplore le Directeur dudit Parc.

En avant pour la sauvegarde du Parc National Ankarafantsika !

Les efforts de MNP en termes de lobbying auprès des instances locales du Nord se sont vus récompensé par l’obtention d’une arrêtée préfectorale (N° 01- 2018/PREF/MGA) autorisant la destruction des cultures illicites au sein de l’Aire Protégée.

Les surfaces carbonisées se multiplient, à l’intérieur du Parc National Ankarafantsika. cc : Madagascar National Parks

Toutefois, la bataille est loin d’être gagné car a constaté la recrudescence des destructions malgré les efforts, notamment 67, 62 hectares de terre ont été défrichées puis cultivées au début de cette année 2019 d’après les recensements, ce qui équivaut à plus du double de l’année dernière. Aussi, les cultures illicites, les coupes des bois accrues à l’intérieur du Parc sans parler de l’entrée en jeu des « patrons » dans la facilitation du transport des charbons pèse encore plus lourd.

La MNP a alors interpellé décideurs locaux et entreprises de maïs de la Grande île. Cela dit, une course à la montre a été enclenchée car le réservoir d’eau risque de disparaître si l’on ne prend pas des mesures significatives.

NATHALY R.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: