Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Mise à jour des moyens de lutte contre les feux dans les parcs nationaux

Book News 0

Last updated on novembre 26, 2018

De nouvelles méthodes pour affronter les feux dans les parcs nationaux ont été établies par le Madagascar National Parks.

Nouveaux moyens de lutte contre les feux

Nouvelle technique dans la lutte contre les feux, adoptée par le Madagascar National Parks (MNP). Pour détecter rapidement les feux, MNP a adopté l’utilisation de données provenant des satellites, permettant d’alerter le personnel sur place en cas de détection de feu.

« Ils appuient efficacement la lutte active par rapport à la localisation précise des points de feux (géolocalisation, accès, suivis, ect…) et permet donc d’assurer une intervention rapide d’extinction des feux », a-t-on appris du communiqué de presse.

La participation des agents sur place, des villageois, la communauté au les Comités Locaux de Parc est revendiquée, ils présentent en effet un rôle important dans cette action. Une étude de la saison de feux est alors constituée pour mettre en place une bonne stratégie de prévention.

Suite à cela, pour faciliter les interventions et ainsi limiter les dégâts en cas de feu, des infrastructures de lutte de plusieurs sortes ont été installées pour stopper la pénétration de feux dans l’aire protégée.

Madagascar National Parks
Les pare-feux installés aux environs des aires protégées de la MNP.
cc: MNP

Parmi cela , des tours de guets qui représentent généralement les moyens les plus satisfaisants pour la détection des feux à part les informations satellitaires, les pare-feux, et une barrière anti-incendie destinée à ralentir et bloquer la pénétration des feux dans l’Aire Protégée, utilisée pour empêcher la propagation des feux et assurer la protection du Parc national pendant toute la période où le risque des feux existe. Des impluviums qui collectent les eaux de pluie et de ruissellement et facilitent ainsi l’approvisionnement et en eau durant la lutte active ont également été mises en place.

Madagascar National Parks
Les stockages d’eaux pour lutter contre les feux.
cc: MNP

Cet affrontement contre le feu est aussi un devoir citoyen. Toutes les parties prenantes au niveau local et régional sont demandées. A l’instar du Parc national Ankarafantsika, les pompiers de la région de Boeny prennent part à la protection du bien. Une collaboration entre le Madagascar National Parks et les participants à la lutte a été placée.[amazon_link asins=’B01M2YMTCU,B00Z9PVOJM,B07BNTSJHD,B071771VPS’ template=’ProductCarousel’ store=’booknewsmada7-21′ marketplace=’FR’ link_id=’9374157a-c594-11e8-b07f-5de49ec78d74′]

MNP se charge des vivres et les moyens de transport des intervenants qui participent à la lutte active. L’organisation s’est aussi dotée de matériels et équipements ; sac à eau, outillage (bêche, batte-feu, ect…), talkie-walkie, citernes incendie souple, motopompe.

« A ces kits peuvent s’ajoutent des kits de camping (puisque la durée d’extinction va quelquefois jusqu’à plusieurs jours), des ustensiles de cuisine, des citernes ou des jerricans pour le transport d’eau… », souligne le communiqué.

Observation d’une baisse des feux d’environ 17%

Du 1 au 30 septembre 2018,  on a enregistré une réduction des foyers de feux d’environ 17% comparée à la même date que l’année dernière. Des investigations qui ont pour but de découvrir l’origine des feux sont actuellement menées. D’après les recherches, les causes peuvent êtres d’origine naturelle à l’exemple des feux de foudre dans le Parc national Isalo en 2017, et/ou culturelle, intentionnelle comme l’accessibilité du passage de dahalo et/ou proviennent  de feux incontrôlés dans les aires protégées.

Eidole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :