Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Madagascar: Les coûts d’édition et d’impression des livres de plus en plus onéreux.

Tiasoa 0

Last updated on septembre 5, 2017

Chers. Les coûts d’édition et d’impression des livres sont de plus en plus onéreux dans la Grande île, au grand dam des librairies mais aussi maisons d’édition. En effet, à cause de l’instabilité du cours des changes mais aussi de l’inflation, éditer et imprimer un livre est loin d’être une mince affaire.

En ce qui concerne l’édition, le coût varie selon la qualité de couverture, la qualité du papier, le nombre de pages, et la finition : reliure, dos carré ou encore piqûre de cheval. Ce coût dépend également des illustrations ainsi que de la quadrichromie : procédé d’imprimerie permettant de reproduire une large gamme de couleurs. Le coût du papier qui est actuellement de plus en plus cher.

D’après les explications d’une responsable au sein du Centre malgache de promotion du livre (CMPL) hier, le coût de l’édition et de l’impression de livres à Madagascar est très onéreux. Toutefois, les maisons d’édition font de leur mieux pour « survivre ». Pour cela, une stratégie a été développée. « Nous imprimons de nouveaux mais surtout d’anciens livres malagasy et nous les renouvelons. Nous les imprimons en petits formats et avec des caractères moins lourds pour économiser du papier. C’est le cas des livres de Paul Rapatsalahy », a-t-elle expliqué, hier, à Antaninarenina.

En termes d’impression, d’après les explications de Razanadriaka Lalao-Elina, responsable des éditions Tsipika, « plus un grand nombre d’exemplaires est vendu plus nous avons plus de revenus. Car l’imprimeur exige à ce que nous payions tous les coûts d’impression : encre, papier, couleur, et cela pour une quantité définie. Payer un coût d’impression de 100 exemplaires, par exemple, revient à payer le coût de 5000 exemplaires », a expliqué la responsable.

Notons que tous les matériels nécessaires à l’édition et à l’impression sont des produits locaux, mais le coût du déplacement représente encore parfois une dépense en plus.

L’édition et l’impression d’un livre de 25 à 35 pages dure environ 15 jours. Au minimum, l’édition et l’impression peut coûter 7000 Ariary l’unité. Au maximum, cela peut coûter quelques millions.

Tiasoa Samantha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :