cactus

Lutte contre la malnutrition – Une solution envisagée à travers le cactus

Madagascar valorise l’utilisation du cactus comme plante miracle pour le développement et la lutte contre la malnutrition.

Des vertus nutritionnelles à considérer

cactus
L’atelier sur la valorisation du cactus a eu lieu le mercredi dernier à Antaninarenina. cc: Photo fournie

Un atelier sur la valorisation du cactus a révélé les potentialités de la plante en matière de développement ce mercredi dernier, à Antaninarenina. La journée a été dédiée au cactus, une plante aux mille et une ressources.

A cet effet, la journée a vu les partages d’expérience à travers les conférences et les échanges entre intervenants, opérateurs, compagnies et organisations pour faire connaître et promouvoir le cactus.

« C’est une plante qui nous est familière mais que nous ne connaissons pas du tout finalement », a indiqué le Docteur Lucie Solofonirina, Coordonnateur nationale de l’Office nationale de nutrition (ONN), durant son allocution.

Pourtant, c’est une plante exceptionnellement riche qui pourrait éventuellement devenir une filière porteuse qui va soutenir le développement humain et économique au niveau régional et national, a-t-elle rajouté. Cette plante pourrait notamment aider à la lutte contre la malnutrition, pas seulement dans le Sud de la Grande île mais également dans d’autres localités.

A Madagascar, quelques opérateurs isolés se sont déjà lancés dans l’exploitation de cette plante. Des coopératives locales et autres groupements de femmes ont également montré des résultats prometteurs en valorisant le cactus.

L’ONN et ses partenaires sont convaincus du potentiel de cette plante.

« Les apports du cactus en matière de nutrition sont extraordinaires », a souligné le coordonnateur de l’ONN. Les fruits et les feuilles sont riches en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants.

Il possède aussi des vertus anti cholestérols et anti-inflammatoires, selon les explications.

« C’est une plante qui peut contribuer à la diversification alimentaire indispensable pour une nutrition de qualité mais aussi à entretenir la santé », a expliqué pour sa part Michel Saint-Lot, Représentant résident de l’Unicef a Madagascar, parlant au nom des partenaires techniques et financiers appuyant la nutrition dans la Grande île.

L’atelier a été sous le lead de la Primature, de l’Office nationale de nutrition (ONN) et ses partenaires.

cactus
Des intervenants à l’atelier sur le cactus. cc: Photo fournie

Filière à exploiter

Le cactus pourrait devenir la filière d’avenir qui pourrait contribuer de façon importante aux solutions des problèmes récurrents de la malnutrition à Madagascar. Cependant, l’exploitation est encore loin de ses réelles potentialités.

Dans plusieurs pays du monde surtout de l’hémisphère Sud comme le Mexique, le Maroc, la Tunisie, l’Ethiopie ou encore l’Italie, le cactus occupe une place bien plus importante qu’à Madagascar. Il est utilisé dans l’alimentation humaine et animale, la restauration, l’industrie cosmétique et pharmaceutique.  La filière est très prometteuse en matière de revenus, création d’emplois, mais aussi comme moyen de lutte contre la désertification et de renforcement des capacités de résilience des populations vulnérables.

Soahanitra

0 comments on “Lutte contre la malnutrition – Une solution envisagée à travers le cactusAdd yours →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *