Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Le mois de l’enfance a été ouvert ce week-end par un tournoi de football

Book News 0

L’ouverture de la célébration du mois de l’enfance a eu lieu ce week-end dans la Capitale.

Ouverture du mois de l’enfance avec Gasyfoot

Le mois de l’enfance a été ouvert officiellement le week-end dernier au Stade des cheminots Antanimena. Organisé par l’association Gasyfoot et l’Ambassade de l’Afrique du Sud, en collaboration avec l’Unicef, l’évènement a été marqué par un tournoi de foot auquel ont participé des centaines de jeunes joueurs malagasy issus de 28 équipes différentes.[amazon_link asins=’B01MR4L962,B071NWHS87,B00LWZFUU2,B079LV68KC’ template=’ProductCarousel’ store=’booknewsmada7-21′ marketplace=’FR’ link_id=’c3296826-67cc-11e8-85f7-291de40d05b3′]

Ce tournoi ouvre le rideau sur de nombreux évènements programmes au cours du mois de juin pour promouvoir les droits de chaque enfant  à Madagascar.

Le centenaire de Nelson Mandela au cœur de l’évènement

Le tournoi a également eu lieu dans la cadre du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, dirigeant historique sud-africain de la lutte contre la ségrégation raciale ou Apartheid. Cette personnalité, source d’inspiration pour les peuples et les Nations était aussi l’un des plus grands « champions pour les enfants ». Nelson Mandela a consacré la majeure partie de sa vie aux enfants.

En 2002, lors de la Session extraordinaire des Nations Unies en faveur des enfants, il a exhorté les chefs d’État à approuver l’augmentation des ressources en santé et en éducation, dont bénéficient les enfants.

En 2004, en partenariat avec l’Unicef et la Hamburg Society, Nelson Mandela a lancé la campagne « Des écoles pour l’Afrique » par l’entremise de sa fondation. Il a mis sur pied son propre fonds pour l’enfance et a lutté avec passion avec sa femme, Graça Machel, pour le Mouvement mondial en faveur des enfants. Il a également collaboré avec l’Unicef afin de mettre les enfants au cœur du programme mondial pour le développement.

Madiba, surnom affectueux donné par ses semblables, a touché la vie de millions d’enfants. Nelson Mandela avait mentionné que « le vrai caractère d’une société se révèle par la manière dont elle traite ses enfants ». Selon lui, « l’histoire va nous juger sur la différence que nous allons faire dans les vies des enfants ».

Tiasy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :