Dans ma chronique précédente, je parlais de productivité. Je disais qu’il faudrait adopter les NTICs et particulièrement les réseaux sociaux comme outils de communication et non comme drogues à consommer à longueur de journée.  En effet, pendant que bon nombre de Malagasy passent leur temps à scroller, à rire de mèmes idiots, à créer une controverse insensée sur la tenue d’une chanteuse ou à discuter de choses futiles sur Facebook… Oui pendant ce temps, des personnes s’activent à changer le monde. 

A l’autre bout de la planète, on se mobilise, on construit ! Je fais particulièrement référence à la Chine qui a beaucoup fait parler d’elle ces derniers temps à cause du coronavirus mais surtout avec le gigantesque hôpital construit en 10 jours seulement. Comment ont-ils fait ? Pourrait-on rêver, un jour, d’une vitesse de construction pareille à Madagascar ? 

English version avalaible here

Le chantier de l’hôpital de
Wuhan Huoshenshan cc: New China TV

Construire un hôpital en 10 jours

Le pari a été tenu pour le gouvernement chinois. Le chantier colossal de Wuhan Huoshenshan ayant débuté le 23 Janvier a été fini à temps. L’hôpital a ouvert ses portes le Lundi 03 Février. Huoshenshan, signifiant montagne du dieu du feu, a été construit dans le but d’accueillir les malades infectés de la ville de Wuhan, le berceau du coronavirus. Erigé sur 34000 m2, cet hôpital dispose d’une capacité d’accueil de 1000 personnes dans ses plus de 400 chambres, sous les mains expertes de 1400 médecins militaires. Le site est connecté à la 5G qui assure une télécommunication rapide permettant notamment d’effectuer un diagnostic vidéo à distance.    

Le monde ne peut qu’être subjugué devant une telle prouesse d’autant plus que les technologies de communication actuelles ont permis une retransmission en directe de la construction. Si comme moi, vous n’avez pas pu suivre le live streaming, vous pouvez admirer la vitesse inhumaine de l’avancement du chantier à travers ce timelapse. 

Cette construction titanesque a été possible grâce à l’utilisation d’unités préfabriquées et à la mobilisation jour et nuit de 7500 ouvriers. Bien que nombreuses critiques et réticences ont été formulées concernant les questions de sécurité et d’efficacité de la structure, Huoshenshan est un symbole incontesté de la puissance chinoise. Cette installation gigantesque démontre la force de mobilisation exceptionnelle dont dispose la Chine face à une crise. 

Les records de construction de la Chine

Les chinois ont été depuis la nuit des temps, des passionnés et des experts de la construction. En effet, construire un hôpital en 10 jours n’est pas une première pour la Chine, ce n’est qu’une prouesse parmi tant d’autres. Déjà en 2003, l’hôpital de Xiaotangshan à Pékin prévu pour accueillir les malades du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS) a été érigé en 7 jours.

En 2015, la construction d’un gratte-ciel de 57 étages en 19 jours à Changsha dans le sud de la chine avec un rythme de 3 étages par jour entrait aussi dans le livre de Guiness. L’Empire du milieu détient également le record du plus long pont du monde avec le pont Danyang-Kunshan mesurant 164,8 kilomètres. Le plus long port maritime du monde, pont Haiwan, est aussi situé dans ce pays. Avec ses 41,85 kilomètres de longueur, la construction a mobilisé 10 000 travailleurs et a coûté environ 1,5 milliards de dollars.

Et n’allons pas oublier le plus important, le monument symbole de la Chine, la Grande Muraille ! C’est la plus longue construction humaine au monde avec ses 6700 Km de longueur. Ce mur impressionnant de largeur allant de 5 à 7 m et de hauteur pouvant atteindre 17 m est la seule construction visible à l’œil nu depuis l’espace. 

La grande muraille de Chine cc: Pexels

Actuellement, le projet titanesque des « Nouvelles routes de la soie » initié par Xi Jin Ping est en cours d’exécution. On parle de connectivité tentaculaire englobant liaisons maritimes et voies ferroviaires reliant la Chine à l’Europe. Du jamais vu auparavant et je suis sûre que nous n’avons pas encore tout vu !

Et la construction à Madagascar ?

A Madagascar, le simple remblayage et aménagement de Soamandrakizay, le terrain de 60 ha prévu pour accueillir la grande messe à la venue du Pape François a pris 5 mois. La réhabilitation du stade de Mahamasina rebaptisé « Stade Barea » est prévue terminée en Juin après 6 mois de travaux. Le projet présidentiel de construction de la nouvelle ville Tanamasoandro rencontre des blocages… Et pendant ce temps en Chine, on construit toujours et on construit encore !

Ando Nantenaina


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: