Hiary Rapanoelina : libéré après cinq mois d’emprisonnement

Enfin libre ! Hiary Rapanoelina a été libéré. La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux en quelques minutes à peine.

Libération de Hiary Rapanoelina

La nouvelle a été un coup de foudre pour les internautes, et pour les malagasy en général. L’artiste Hiary Rapanoelina a été libéré après cinq mois d’emprisonnement. Il écope tout de même d’un an de sursis. Toutefois, son calvaire à Antanimora s’est officiellement arrêté hier. Une nouvelle renforcée par ses proches qui ont posté un message officiel sur la page Facebook « Hiary namako », ce matin, avant midi. Après cinq mois derrière les barreaux, Hiary pourra enfin reprendre une vie normale avec sa famille, dévastée depuis plusieurs mois suite à l’emprisonnement subit du père de famille.

« Hafatra ho antsika 🙂

Hiary RAPANOELINA sy ny Vady aman-janany dia maneho ny fisaorana sy fankasitrahana ireo olona rehetra izay nanohana azy ireo sy niray fo taminy tamin’ireny fotoana mangidy nolalovany ireny, na ny akaiky izany na lavitra, na ny naneho izany mivantana na ny tany ambadika. Zava-dehibe taminy tokoa izany ary tsy ho voavaliny fa Andriamanitra FITIAVANA hamaly sy hanatobaka hatrany ny fitahiany amintsika tsirairay avy.

Mbola hisy ny fotoana hanehoany izany mivantana ao aoriana fa tamin’ity aloha dia tsy ariny raha tsy nampitainy taminay maimaika »

Tel a été le message diffusé par sa famille sur le réseau social Facebook.

Hiary Rapanoelina, la polémique

Tout comme son emprisonnement, la sortie de l’artiste de prison est également sujette à polémique. En effet, celui-ci a été relâché après que les forces de l’ordre aient « fini leur enquête », entend-on dire, cinq mois après. Une enquête, non pas vraiment par rapport au fait que l’homme ait été l’administrateur du groupe Facebook « Fifosana hanatsarana ny pipoles gasy » (ndlr : « ragots visant à améliorer l’image des pipoles gasy »), mais surtout par rapport à une affaire de kidnapping à l’encontre d’un fils de député. Finalement, présumé innocent, Hiary recouvre la liberté ce jour. Les observateurs affichent leur scepticisme face à cette affaire. Où en est la justice avec les affaires de meurtre et d’assassinat de tous les jours ? Des « dahalo » récoltent une liberté provisoire pour un meurtre, mais un administrateur Facebook va en prison parce qu’il est présumé coupable. Et pendant cela, l’enquête est en cours… Rappelons que Hiary Rapanoelina avait été accusé de diffamation, d’atteinte à la vie privée, de diffusion de conversations privées et de tentative d’enlèvement à l’encontre du fils du député Harijaona Randriari­malala, au début de l’année. La brigade criminelle est venue arrêter Hiary à Andoharanofotsy, le 1er février 2017. Quelques jours plus tard, l’affaire a été porté au tribunal. Hiary Rapanoelina a été placé en détention préventive à Antanimora. Le procès a débuté le 28 février. Avant son emprisonnement, sa femme et sa famille avaient prononcé des excuses publiques. Les plaignants ont retiré leur plainte. Malheureusement, le verdict prononcé fut contre l’artiste, qui a été emprisonné à partir du 7 mars 2016.

Tiasy

 

 

0 comments on “Hiary Rapanoelina : libéré après cinq mois d’emprisonnementAdd yours →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *