Ça y est, le rideau est tiré sur l’hackathon du Novembre numérique de P4H et l’IFM. C’est l’application « Hifan-App » de l’équipe X{eption} qui a convaincu le jury pour la première place. Il y a eu de la déception, un peu de surprise et une once de découragement. Mais il y a eu surtout beaucoup de joie et plein d’espoir car tout le monde sait qu’un hackathon n’est que le commencement d’une longue aventure.

Les gagnants de l’hackathon 2019

A travers le thème « Art de vivre à Tanà », cette édition a lancé comme défi la création d’applications qui amélioreraient le quotidien des habitants de la capitale. Pari tenu pour X{eption}qui a mis sur pied une appli respectant exactement le thème, « entre-aides citoyenne », que l’équipe a obtenu lors du tirage au sort. En effet, l’application « Hifan-App » facilite la création d’emploi, le gain de temps et le renforcement des liens entre citoyens tout en permettant aux utilisateurs de gagner de l’argent. En récompense, l’équipe a reçu un chèque de 1.100.000 Ar de la part de Maltem, du programme PASS, de P4H et de l’IFM.

Team27 vient à la deuxième place, avec l’application “Aizaoa” qui permet entre autres de trouver une place de parking, les bacs à ordures ou les toilettes publiques sur un périmètre indiqué. Ensuite, à la troisième place s’affiche 4B1G (4boys 1 girl) qui a créé l’appli « Ndao hikaly » correspondant au thème « Sortir à Tana ».

La vie après hackathon

Pendant que les membres du Jury cogitaient quelque part, les organisateurs ont offert aux publics l’occasion de découvrir la vie après hackathon. L’équipe Express in Code, de la première édition, a témoigné de leur parcours semé d’opportunités avec Fara Rabeson, leur coach durant l’hackathon. En effet, après la compétition, ils ont continué leur bout de chemin ensemble. L’équipe a développé l’application et le site web de Free Sell, la startup de Fara Rabeson. Express in Code a également eu d’autres contrats et connu d’autres horizons grâce à leur collaboration.

« Notre parcours peut se résumer ainsi : des expériences, des sorties, de la bouffe et des mises en relation ! »

Déclare toute souriante, Joelle Ratsitoara, membre de l’équipe Express in Code

« Le hackathon, c’est aussi une opportunité de partenariat et de réseautage »

Affirme Fara Rabeson
hackathon
Témoignage sur le parcours de l’equipe Express in Code
cc : Ando Nantenaina

De nos jours, la technologie se marie avec tout : la médecine, la culture et même l’agriculture. Le cliché du développeur qui reste derrière son laptop, coupé du monde extérieur, inapte aux relations sociales n’est plus valable. Un développeur peut s’ouvrir et doit s’ouvrir pour saisir toutes les opportunités qui s’offrent à lui. Et, l’hackathon fait partie de ces occasions.

« Je ne le cache pas, j’assiste aux hackathons pour repérer les développeurs à fort potentiel ! »

Affirme Landza Hary gérant fondateur de Madagascar Agricultural

D’ailleurs, il a trouvé quelques perles lors de l’hackathon 2018 et le Global Startup Week End AI. Et il n’a pas tardé à les intégrés dans son équipe.

hackathon
Les participants de l’hackathon 2019

A entendre tous ces témoignages, les gagnants et tous les participants de cette édition 2019 ne risqueront pas de chômer. Ils ont déjà surement été repéré et quelques partenariats sont peut-être en train de se former. Quoi qu’il en soit tout commence par cet esprit hackathonien : toujours en soif de compétition, toujours en quête d’innovation.

« On est super content puisque c’est notre première participation à un hackathon et on a gagné le gros lot. On ne compte pas s’arrêter là ! On pense participer à d’autres hackathons. On va continuer le projet. Et, on va toujours chercher des trucs innovants pour rendre service et améliorer la vie des gens. Je pense sincèrement qu’on est capable de faire quelque chose de génial grâce à l’informatique. »

Anjara ramanantsoa, membre de l’équipe X{eption}

Ando Nantenaina


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: