Madagascar a eu des représentants à la soixante-deuxième session de la Commission de la condition de la femme (CSW62) qui s’est tenu au siège des Nations Unies à New York, du 12 au 23 mars dernier. Parmi les représentants, Lova Andrianina, une membre du Groupement des activistes de Madagascar.

English version avalaible on https://www.booknewsmada.com/groupement-des-activistes-de-madagascar-present-csw:

Le Groupement des activistes de Madagascar à la CSW62

Lova Andrianina, membre du Groupement des activistes de Madagascar, a cette année fait partie des représentantes de Madagascar à la soixante-deuxième édition de la Commission de la condition de la femme (CSW62) à l’ONU, à New York, qui s’est déroulé du 12 au 23 mars dernier.

Groupement des activistes de Madagascar

Lova Andrianina, membre du Groupement des activistes de Madagascar, a cette année fait partie des représentantes de Madagascar à la soixante-deuxième édition de la Commission de la condition de la femme (CSW62) à l’ONU, à New York.
cc: Groupement des activistes de Madagascar

Elle a pu discuter et échanger des différentes perspectives et stratégies à adopter pour favoriser l’épanouissement des filles et femmes en milieu rural, durant cette réunion internationale.

Il a également été souligné « l’importance de la redevabilité du gouvernement envers la population pour que ces derniers puissent jouir pleinement de leurs droits mais aussi contribuer pleinement au développement socio-économique du pays », comme on l’a appris du Groupement des activistes de Madagascar.

D’après les activistes de Madagascar, pour le pays, la redevabilité et l’application des actions sont les plus importants pour mener vers le développement car il ne suffit pas juste d’être présent à l’internationale mais surtout d’apporter du changement en retour dans le pays.

CSW62

Le thème principal de la CSW62 cette année est  « L’autonomisation des filles et les femmes rurales ». Des représentants des États membres, des entités des Nations Unies et des organisations non gouvernementales (ONG) accréditées par l’ECOSOC de toutes les régions du monde se sont rassemblés pour assister à la session.

Groupement des activistes de Madagascar

Lova Andrianina prend la parole au CSW62.
cc: Groupement des activistes de Madagascar

Au cours de la CSW62, de nombreux événements et manifestations ont été organisés et tenus pour discuter de la façon dont les différentes parties prenantes pourraient collaborer pour améliorer la situation des femmes dans les zones rurales. Mais aussi pour renforcer l’engagement des différents gouvernements et délégués envers la mise en œuvre des SDGs en particulier en zones rurales.

Parmi les sujets au centre du débat ont figurés les droits des femmes. Il a été reconnu que les femmes et les filles des zones rurales sont les plus vulnérables et les plus confrontées à des difficultés, telles que l’accès aux services de santé, y compris la santé sexuelle, l’ accès à une bonne qualité l’éducation, l’accès à l’information (TIC et technologies)…. Tous les aspects qui ont un impact sur l’autonomisation des femmes dans les zones rurales ont été négociés pendant l’événement.

Tiasy


2 Comments

Politique - La plateforme GAM soutient Tsilavina Rakotoarisoa, candidat à la députation · March 22, 2019 at 7:00 am

[…] parti politique du Président de la république actuel, Andry Nirina Rajoelina, est soutenu par le Groupement des activistes de Madagascar ou le […]

Kandida Tsilavina Rakotoarisoa – Mametraka ny tombontsoan'ny vahoaka ho laharam-pahamehana · May 25, 2019 at 7:11 pm

[…] fa manohana ny kandida ny Firaisan’ny “Activistes” eto Madagasikara na ny GAM. Fikambanana maherin’ny 40 no manohana azy amin’izao fifidianana izao. Nanamafy ny […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: