Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Graines d’espoir – 332 enfants et ados filment et agissent pour notre futur

Book News 0

Des enfants et ados filment et agissent pour notre futur, encadrés par Pierre Beccu. Le film « Graines d’espoir » est tourné en partie à Madagascar. Sa diffusion est prévu du 1er au 7 juillet 2022 sur les écrans de Cinepax Tana Water Front.

« Graines d’espoir », un long métrage documentaire cinéma qui accompagne

Agés 10 à  15 ans, dont une cinquantaine de jeunes malgaches, dans la réflexion sur les enjeux de l’avenir en leur proposant d’être acteurs du monde qui bouge. Encadrés par des professionnels, accompagnés par trois personnalités très aimés des français, ils s’emparent des caméras et des micros et racontent eux-mêmes par les initiatives innovantes rencontrées sur leur territoire, tout en menant des actions de terrain. Ce projet réunit la jeunesse issue de 4 pays et de  8 territoires du Nord et du Sud de la planète, de milieux ruraux et urbains.

« Graines d’espoir » propose au spectateur le challenge d’être sensibilisé et convaincu par les jeunes. Les enfants ne sont pas une cible, mais des créateurs et des médiateurs en puissance. La multiplication des récits devient un moyen pour produire de la conscience collective partagée. Sous le regard curieux et les encouragements de Roukiata Ouedraogo et Pierre Rabhi, le défi est relevé par la jeunesse elle-même, qui a la capacité de faire bouger les lignes, d’accélérer le changement des mentalités et des comportements, et de susciter le passage à l’acte. Il est grand temps de permettre à la jeunesse de Co-construire son propre avenir, en prenant en main d’une façon très active les outils numériques. Le film sera enfin présenté en début juillet les écrans malagasy.

Madagascar dans le projet « Graines d’espoir »

Avec l’aide du Fonds Yavarhoussen, deux groupes ont accompagnés à Madagascar pendant un an et demi dont une classe de 20 jeunes de 18 ans, en formation agricole au CRFPA Ilofosana, dans l’Itasy, et une classe de CM2 au Village de la Joie, dans le Grand Tana, à Merimandroso. Ces jeunes ont été réunis sans casting, au gré des connexions déjà existantes.

Toria Dimbiniaina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :