La première formation organisée par Free Sell en partenariat avec Creativeo, intitulée « l’art de conclure une vente » s’est déroulée le samedi 23 Février dernier au Amustel 67 ha. Cette formation s’annonce différente avec un contrat de commercial freelance à la clé.

Une plateforme de commerciaux freelances : un nouveau concept à Madagascar

Free Sell est une jeune startup œuvrant dans le domaine du commerce et marketing. A travers sa plateforme freesellmada.com, elle met en relation des commerciaux freelances et des PME désireux de faire vendre leurs produits. Aucun diplôme n’est requis pour s’inscrire sur cette plateforme. Il suffit d’être disponible et suivre une formation de base octroyée par Free Sell même.

Ainsi, la première formation a eu lieu Samedi dernier. Fara Rabeson, gérante et fondatrice de Free Sell se montre tout à fait enthousiaste : « Les participants sont plutôt dynamiques et on voit bien qu’ils portent beaucoup d’intérêts sur le sujet. » Durant la matinée, les notions de base du métier de commercial ont été abordées notamment la prospection et la typologie des clientèles. Cette première partie a été clôturé par un exercice de simulation en groupe pour s’imprégner dans l’art de convaincre un client potentiel.

Une simulation de vente pour mettre en pratique les notions acquises
cc : Ando Nantenaina

La formation est une première étape

Cependant, tout cela n’est que le premier pas autant pour les participants que pour Free Sell. Du côté des participants, de la pratique, de la pratique et encore de plus de pratique seront nécessaires pour qu’ils deviennent des as de la vente. En ce qui concerne Free Sell, l’entreprise s’engage bien évidemment à accueillir directement dans la plateforme ceux qui ont le profil du bon vendeur. De plus, une entreprise partenaire a déjà promis de recruter deux commerciaux à l’issue de cette formation. Par contre, ceux qui ont besoin de renforcement de capacité seront bien évidemment accompagnés à travers d’autres formations et des tutoriaux en ligne sur les bonnes pratiques commerciales. La gérante a annoncé qu’à la fin de la formation, il y aura un test suivi d’un entretien pour ceux qui sont intéressés.

Appel aux jeunes

12 participants, venus de tout horizon et issus de différents domaines, ont répondu à l’appel lors de cette formation. « Les théories sont du déjà vu pour moi. Ce qui m’a surtout incité à prendre part à cette formation c’est la pratique. Et je ne suis pas déçue puisque la formatrice rentre carrément dans les détails et prend des cas concrets. » Affirme Eliance, une étudiante en Management des affaires.

Fara Rabeson (à droite) gérante fondatrice de Free Sell
cc : Ando Nantenaina

La prochaine formation est programmée au mois d’Avril. Fara Rabeson lance un appel particulier pour les jeunes, qui sont les principales cibles de Free Sell.

« Allez les jeunes ! N’hésitez pas à nous rejoindre. Être freelance vous permet de poursuivre vos études tout en gagnant de l’argent. Il n’y a pas de contrainte de présence à une heure fixe, tout dépend de votre disponibilité. Par contre, votre gain dépend de votre résultat ! C’est en quelque sorte un gage de votre implication et de votre rigueur. Le frais de formation à 25000 Ar ? Prenez cela comme un petit investissement ! Ce n’est rien par rapport aux connaissances que vous allez acquérir et à l’argent que vous allez vous faire plus tard ! »

Ando Nantenaina


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: