La deuxième édition de la formation « Comment être/devenir un Influenceur positif à Madagascar » a pris fin ce samedi 27 avril. 12 jeunes Malagasy ont ainsi été initiés à la notion du Tech4Good et ont été formés sur la communication digitale, la maitrise d’Internet et des réseaux sociaux. Dynamiques, volontaires et plein d’entrain, ces jeunes Malagasy constituent un espoir pour mettre en place une éducation digitale à travers le projet PIC Madagascar.

Les jeunes à l’honneur

Dédiée aux jeunes. Si la première édition de la formation « Comment être/devenir un Influenceur positif à Madagascar » a vu la participation d’Influenceurs de tout âge, pour cette deuxième édition, les jeunes ont été à l’honneur. En effet, 12 participants de 18 à 30 ans ont participé à la formation, co-organisée par Book News Madagascar et Passion 4 Humanity.

La deuxième édition de la formation a vu la participation de 12 jeunes malagasy de 18 à 30 ans. cc: Book News Madagascar

Les jeunes ont été la principale cible car, vu la cible-même du projet « Positive Influencers Change Madagascar » ou PIC Madagascar, les organisateurs ont jugé qu’il était important d’avoir des Influenceurs majoritairement jeunes pour véhiculer les messages « positifs » auprès des jeunes.

« Nous avons constaté que message passe plus facilement auprès des jeunes quand c’est des jeunes comme eux-mêmes qui le diffusent. D’autre part, ce type de formation prend un esprit moderne, innovant, et donc jeune, évidemment, car plus de jeunes sont intéressés par les nouvelles technologies et la modernité »

a expliqué Tiasy, fondatrice de Book News Madagascar.

Pour les responsables au sein de Passion 4 Humanity, cette deuxième édition a été une réussite.

« La formation de Book News co-organisée avec P4H a été un franc succès, des personnes motivées tant les intervenants que les participants. Riche en partages d’expérience, cette formation permet aux jeunes de s’ imprégner du monde du digital.
Mille MERCI à ceux et celles qui s’investissent dans des formations comme celle-ci
 »,

a déclaré Mamy Fifaliana, Social media manager à Passion 4 Humanity, et également formatrice au module Marketing Digital.

12 jeunes nouveaux Influenceurs positifs certifiés

La remise de certificats a eu lieu ce samedi 27 avril dernier. cc: Mi-andry Sedson

Cette deuxième édition de la formation des Influenceurs positifs a eu lieu du 23 au 27 avril 2019 au Passion 4 Humanity Faravohitra.

« Influenceur ». Un terme encore peu utilisé à Madagascar. Un Influenceur est surtout présent dans le domaine du webmarketing. Toutefois, il peut aussi se positionner dans d’autres domaines, notamment le social et la politique.

Le but de la formation est de former des jeunes malagasy à influencer positivement la société en utilisant les réseaux sociaux.

12 jeunes nouveaux Influenceurs ont ainsi suivi une formation intensive de 4 jours, suivie d’un débat et d’une remise de certificats.

Durant les 4 jours, les participants apprennent toutes les bases de la communication digitale et le concept d’utilisation des nouvelles technologies pour l’impact social du digital. Cette deuxième édition a regroupé huit modules: Community management et utilisation “à bon escient” des réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, Youtube ; le blogging, Leadership, Développement personnel, Techniques de rédaction: bases journalistiques et rédaction web, Techniques de montage et de traitement de son, Traitement de l’information, Marketing digital.

Des séances de partage avec des professionnels du domaine digital à Madagascar, des Influenceurs malagasy dont Antso Bommartin , Youtubeuse malagasy, et Blaogin’i Voniary, parmi les meilleurs blogueuses 2019 sélectionnées par l’association Best Of Malagasy Blogs (BOMBS), et des entreprises et associations partenaires ont également eu lieu.

Une session de leadership et de développement personnel a également eu lieu, avec Omar Ibn Abdillah et Creativeo .

Pour les participants, la formation a été une occasion d’acquérir de nouvelles connaissances et de découvrir de nouvelles choses, mais aussi de renforcer les capacités en maitrise des technologies de l’information et de la communication.

“J’ai toujours voulu faire quelque chose de significative mais je ne savais pas par où commencer ni que faire. Le programme inédit de BN a apporté une réponse à plusieurs de mes attentes. On a fait des découvertes instructives et des rencontres avec des personnes extraordinaires. Maintenant qu’on a gagné en compétences, nous allons jusqu’au bout pour un monde plus positif »

témoigne Lahatra, une participante

Pour d’autres participants, ce fut aussi une occasion d’élargir son horizon professionnel.

« J’ai beaucoup appris. Mis à part le réseautage avec les participants qui est bénéfique à mon activité, j’ai aussi pu comprendre et avoir une autre vision des Influenceurs. J’ai aussi pu apprendre à monter des vidéos et traiter le son, et je commence même à écrire des bribes de billets de blog. En bref, si je fais un bilan avant-après, je peux dire que j’ai pu élargir ma vision, mes connaissances, mon réseau professionnel et personnel »

rapporte Fara, participante.

Le but de cette formation a été de former des malagasy issus de différents domaines à gérer les réseaux sociaux d’une manière plus éducative et optimisée pour impacter positivement sur le comportement des utilisateurs malagasy, notamment des jeunes. Au lieu de se vendre sur Internet, d’ajouter des inconnus ou encore de publier des selfies dénuées de sens, les jeunes malgasy pourront utiliser les outils digitaux pour publier des œuvres artistiques, créer des mouvements virtuels grâce aux hashtags et autres outils, créer des pages Facebook, se faire une e-réputation…

La formation a été une occasion de partager ses connaissances, pour les formateurs, mais aussi d’échanger avec les participants. Sur cette photo, Mamy Fifaliana de Passion 4 Humanity est en pleine explication du Marketing digital. cc: Passion 4 Humanity

Positive Influencers Change Madagascar

La formation est le début d’un programme appelé “Positive Influencers Change Madagascar” ou “Pic Madagascar” qui vise à mettre en place une communauté d’Influenceurs positifs à Madagascar.

Une troisième édition aura lieu dans les prochains mois.

A.A


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: