Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Qu’est-ce qu’un entrepreneur étudiant ? – Rendez-vous des entrepreneurs

Book News 0

Booster les « softs skills », développer de nouvelles compétences, renforcer son développement personnel et professionnel, avoir gérer son temps et ses priorités, se formaliser ou pas… Tout cela a été abordé durant le Rendez-vous des entrepreneurs, axé sur le thème « Qu’est-ce qu’un entrepreneur étudiant ? », ce Samedi 7 décembre 2021.

Le monde d’un entrepreneur étudiant abordé

Organisé par le CEERE (Club des Entrepreneurs Etudiants du Rendez-vous des Entrepreneurs), le Rendez-vous des entrepreneurs a eu lieu ce Samedi 7 décembre 2021 au Lapa Saint-Michel Amparibe. Porté sur le thème « Qu’est-ce qu’un entrepreneur étudiant ? », celui-ci a vu la participation de 4 intervenants : le docteur Harimino Rakoto, Directrice générale de l’INSCAE et enseignante en Comptabilité et Finances ; Arielle Ndiyae, Directrice régionale adjointe de l’Agence universitaire de la Francophonie Océan Indien ; Thierry Noah, Responsable collectivités et partenariats CEERE et gérant de Coufé ; et enfin Heriniaina Raoelison, Masterant en Communication médiatique, Valiprocess/Valilearning.

Les quatre intervenants ont abordé le monde d’un entrepreneur étudiant, les avantages mais aussi les difficultés rencontrées. Le fait de pouvoir entreprendre tout en étudiant a été souligné et prouvé par les intervenants eux-mêmes. Il a été notamment mentionné que l’entrepreneuriat en tant qu’étudiant permet de développer les « soft skills », mais aussi d’acquérir des expériences et compétences nouvelles, et permet également de renforcer son développement personnel, comme l’a expliqué Thierry Noah.

Cependant, il faut savoir gérer son temps, et jongler entre les révisions, les examens et son projet. Il faut ainsi savoir classer les priorités et supporter la pression.

Toutefois, selon le bilan, être un entrepreneur présente plus d’avantages que de désavantages. Le souci se situe plus au niveau de la formalisation et des financements, qui représentent souvent un frein à l’entrepreneuriat dans la Grande île.

Il a cependant été mentionné qu’il ne faut pas absolument se reposer sur les financements. Il faut avant tout trouver du marché, et avancer petit-à-petit, en faisant avec les moyens du bord, tant matériellement que financièrement.

Vers un statut formel d’entrepreneur étudiant

Selon Lucky Andrianirina, Président du CEERE, un plaidoyer sera effectué par le club en 2022 afin de demander la création d’un statut formel d’entrepreneur étudiant. En effet, cela est nécessaire car il permettra de faciliter la création d’entreprises par les jeunes entrepreneurs, mais aussi le développement de ces entreprises.

Il faut rappeler que jusqu’à lors, seuls les statuts juridiques suivants existent dans la Grande île : Entreprise Individuelle (EI), SARLU, SARLU et SA.

Le CEERE vise toujours plus à développer l’entrepreneuriat, notamment chez les jeunes, à Madagascar. Mis à part le plaidoyer, l’Espace Jeunes Entrepreneurs (EJE) est également prévu pour Mars 2022.

Le CEERE procède également à un rebranding avec un nouveau logo, qui sera bientôt communiqué sur les réseaux sociaux et la presse.

Tiasy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On The Online Website asian sexdollcheap love dollsmall sex doll porncheap sex dolllife like sex dollsasian fuck dollreal doll sex toy.
On The Online Website sex dolllove sex dollrealistic sex dollcheap love dollsmall sex doll porn.