Un formulaire en ligne a été envoyé aux 36 candidats à la Présidentielle 2018 à Madagascar, pour qu’ils détaillent leur source de financement durant la pré-campagne et la campagne électorale.

Formulaire

Enquête. A la recherche de la vérité sur les fonds des campagnes électorales, la Transparency International – – Initiative Madagascar a élaboré un formulaire en ligne à envoyer aux 36 candidats. Un formulaire qui détaille les sources de financement de leur précampagne et campagne électorales.

Cela a pour but d’informer les citoyens Malagasy qui ont le droit et méritent de connaître le montant du budget général alloué par chaque candidat à cette présidentielle de 2018.

« L’objectif est la transparence des sources de financements et pour éclairer les électeurs aux choix à faire. D’après nous, ce sont les idées qu’ils doivent donner et non pas l’argent. Pourtant à cinq jours des campagnes électorales, les pratiques n’ont pas changé, il y a la distribution des Goodies et cela risque de biaiser le résultat du scrutin » a souligné Ketaka Rafitoson, Directeur exécutif du Transparency International Initiative Madagascar ou TI-IM en marge de la conférence de presse du Vendredi, 12 Octobre à Antsakaviro, siège du bureau même.

Une fois les informations récoltées, elles seront rendues publiques par l’occasion par l’intermédiaire de divers canaux médiatiques, notamment le site internet, a-t-elle martelé.

Elections présidentielles à Madagascar

Le candidat Dama prenant la parole devant ses partisans.
cc: Photo d’archives

Il a été dit que les pratiques électorales semblent être identiques à celles relevées lors des précédents scrutins. Hélicoptères, T-shirt, casquettes, lambahoany, écrans géants et artistes restent en permanence en permanence au centre de discussion. Ce qui explique que les flux monétaires générés par la précampagne et la campagne de chaque candidat sont énormes, mais aussi inégalitaires.

Ainsi, TI-IM, en tant qu’organisation de la société civile, s’engage à promouvoir les principes de transparence, de redevabilité et d’intégrité auprès de l’ensemble des acteurs de la société malgache se fait humblement le porte-parole de millions d’électeurs et lance une campagne dénommée « Initiative pour la Transparence financière des candidats aux présidentielles 2018.

TI-IM a également expliqué que les citoyens Malagasy ont soif de connaître l’origine de chaque financement : apport personnel, emprunt bancaire, héritage, épargne ou autres. TI-IM souhaite sensibiliser chaque citoyen à observer de près le comportement et les pratiques de chaque candidat à baser son choix sur des éléments plus rationnels que les distributions de cadeaux et d’argent et enfin à voter responsable le jour du scrutin a continué-t-elle.

Henintsoa Hani


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: