Jour J des élections présidentielles aujourd’hui à Madagascar. Plusieurs anomalies ont été remarquées dans la liste électorale et auprès des bureaux de vote.

Anomalies

Le premier tour pour les élections présidentielles à Madagascar a lieu ce jour sur le territoire malagasy. Malgré les efforts du CENI (Commission électorale nationale indépendante), des observateurs auprès des bureaux de vote et des Forces de l’ordre pour un bon déroulement des élections, la liste électorale et les bureaux de vote ont présenté un grand nombre d’anomalies, comme ont témoigné les électeurs auprès des différents Fokontany.

Dans le Fokontany de Manjakaray, les bureaux de vote ne se sont pas ouverts à l’heure. Pour cause : le nombre des bulletins uniques dédiés au vote était insuffisant. Il a donc fallu attendre que d’autres bulletins arrivent pour ouvrir les portes. Ce qui a mis des électeurs, arrivés très tôt le matin, en colère.

Dans le Fokontany Ankerana-Ankadindramamy, les votes se sont bien déroulés durant la matinée. Les bureaux ont ouvert à l’heure, le nombre des bulletins uniques étaient suffisants, comme l’a expliqué Harilanto Seheno Léa Corine, une des responsables au sein du bureau de vote du Fokontany Ankerana-Ankadindramamy.

voter à madagascar

Déjà une queue-monstre devant les bureaux de vote, depuis ce matin.
cc: Book News Madagascar

Toutefois, comme dans tous les Fokontany, des électeurs n’ont pas reçu leur carte d’électeurs.

« En cas de non possession de la carte électorale, la personne peut voter si son nom est présent dans la liste électorale. Mais si son nom n’est pas présent, il ne peut pas voter »,  explique Harilanto Seheno Léa Corine.

Certaines informations sur la carte électorale ont été faussées, comme le nom, le prénom, le sexe… Des détails qui ne sont nullement censés être faussés et qui  remettent en question la compétence du CENI et des comités responsables des cartes d’électeurs.

A  l’exemple du cas de Aina, jeune femme de 25 ans, dont le  nom était inscrit dans la liste électorale, mais qui n’a pas reçu de carte d’électeurs.

Il faut aussi remarquer que l’inscription des noms des électeurs dans la liste électorale a été mal organisée depuis le début, c’est-à-dire lors de l’élaboration de la liste elle-même, car on y trouve encore des noms de personnes déjà décédées ou qui ont quitté le pays depuis des années.

Certaines personnes ont également vu leur nom inscrit dans un autre Fokontany où ils n’habitent pas. D’autres se sont vus inscrire dans plusieurs Fokontany en même temps.

Ces anomalies déclenchent une certaine fureur chez les électeurs, notamment sur les réseaux sociaux.

Premières observations officielles

Toutefois, les premières observations fournies par l’Observatoire Safidy ou Sampana Anaraha-maso ny Fifidianana, Ivon’ny Demokrasia Ifarimbonanana / Section d’Observation des élections, Centre de Démocratie Solidaire, qui a pour mission le suivi du processus électoral, sont encourageantes.

Le premier constat présenté ce matin est issu d’un échantillon de 491 bureaux de vote répartis dans les zones d’intervention de l’observatoire Safidy.

  • .         « 94% des bureaux de votes ont vu la présence de la totalité de leurs membres

  • ·         69% des bureaux de vote ont respecté l’heure d’ouverture de leurs bureaux, c’est-à-dire à 6h. Les autres, quant à eux ont ouvert avant 8h. Les retards, principalement dus à l’arrivée tardive des membres ou de l’acheminement des matériels, ont été rapidement résolues.

  • ·         Les matériels ont été complets dans 85% des bureaux de vote.

  • ·         Dans les autres bureaux, les insuffisances de matériels ont concerné notamment l’absence de Procès-Verbaux, d’enveloppe plastique, de lampes de poche avec piles

  • ·         Dans des cas minimes, les retards d’ouverture ont provoqué des réactions des électeurs.

  • ·         Les cas majeurs présentant des risques sur le bon déroulement des votes ont été signalés au niveau des acteurs, notamment la CENI.

En général, aucune situation majeure de violence n’a été signalée. Quelques cas isolés de conflits relatifs à la gestion des accès aux BV par les délégués des candidats et les journalistes. »

elections presidentielles a madagascar

94% des bureaux de votes ont vu la présence de la totalité de leurs membres, a-t-on appris de l’Observatoire Safidy
cc: Book News Madagascar

Engagement citoyen

On a aussi pu observer une présence massive des électeurs dans les bureaux de vote.

Le témoignage de Thierry, 28 ans, nous montre son engagement à ses responsabilités en tant que citoyen malgache. Il a déclaré qu’il a pris l’initiative de prendre part une fois de plus aux élections car il voudrait accomplir des devoirs vu que voter est son droit. De son point de vue, les élections de ce matin se sont bien passées, il n’y a pas eu d’incident jusqu’à présent qui pourrait déranger les élections.

Des journalistes, influenceurs et les responsables au sein de la société civile se sont aussi engagés en partageant les nouvelles des élections au peuple malgache.

Eidole


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: