La journée internationale des femmes a été célébrée la semaine dernière. C’est le jour où on soutient le plus les femmes, où on écoute leurs opinions. Chaque année, ça a toujours été comme ça, une fois par an, on parle des droits des femmes. Et oui, on en parle, mais quelques questions se posent. Ces droits sont-ils appliqués ? Si oui, pour quelle durée : un jour par an ou bien pendant toute l’année ?

English version avalaible on https://www.booknews.today/women-s-right/

Le 08 mars… une journée mémorable pour toutes les femmes

Cette journée est très importante pour toute femme. Selon moi, elle nous rappelle et nous fait comprendre, qu’à part nos lourdes responsabilités, nous possédons aussi des droits. A l’occasion de la journée internationale de la femme, l’essentiel des nombreux discours stipule que les “vehivavy mahery” ne seront plus jamais considérées comme des “fanaka malemy”.

Mais chaque année, l’histoire se répète, la situation demeure la même. Les chiffres, pour comprendre le harcèlement sexuel au travail, s’avèrent toujours assez élevés. À savoir, près de 20 % des femmes sont victimes de harcèlement au cours de leur vie professionnelle.

On a aussi parlé de l’égalité et de la liberté d’opinion vendredi dernier. Pourtant, les statistiques prouvent que la liberté d’expression ne dure pas toute l’année pour les femmes. Plus de 95% des femmes qui dénoncent une situation de harcèlement perdent leur emploi.

Nous voulons nos droits, pas des fleurs…

women's right
Cc: Pixabay

Parmi toutes les inscriptions des pancartes que j’ai lues, ces mots sont pour moi les meilleurs. Pendant toute l’année, les droits des femmes sont le plus souvent négligés, transgressés. La journée mondiale de la femme est le moment opportun pour éveiller et créer des ambitions. Malheureusement, ces ambitions n’ont guère eu de lendemain jusqu’à présent.

Le lendemain, les harcèlements au travail recommencent, les inégalités des salaires subsistent. A la place des droits évoqués le 08 mars, on nous donne des fleurs, et on devrait s’en contenter ? Non ! Il est temps que ça change! Il est grand temps que pendant toute l’année, nous jouissions pleinement de nos droits.

T.CHICHI TTS


1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: