Ces dernières semaines, beaucoup de routines de notre vie ont été chamboulées. La cause est presque connue par tout le monde : le « Coronavirus ». Pour parler de ce virus, je préfère mieux utiliser le terme technique COVID-19, car son nom le rend peut-être plus terrible, et bizarrement entendre prononcer son nom fait peur aux enfants.

Actuellement, tout le monde est en confinement normalement. Beaucoup ne vont plus au travail, d’autres ont été forcés de marcher à pieds car ils doivent continuer de travailler. Certains font le maximum de provision, malheureusement d’autres cherchent leur pain au jour le jour et n’ont pas assez d’argent pour acheter du riz en sac de 50 kg.  Au milieu de ce grand changement, pourrions-nous essayer d’agir sans trop paniquer quand même ?

Vakio amin’ny teny malagasy ato

English version avalaible here

covid-19 à Madagascar
De longues queues se formaient devant les pharmacies au lendemain de l’annonce de l’arrivée du Covid-19 à Madagascar. cc: Photos d’archives

Faire face sans débat inutile ni attitude de panique

Depuis que la première annonce du cas de COVID-19 a été déclarée officiellement, on aurait pu croire qu’on avait annoncé la fin du monde. Tout le monde est affolé. Cela me rappelle les dires d’un de mes professeurs quand on a parlé de ce sujet :

« Si le COVID-19 arrive à Madagascar, ce ne sera pas le virus qui va tuer les citoyens, mais la panique que cela va générer »

C’est ce qui s’est en  effet passé ces derniers jours. En plus de la panique, l’annonce a été suivie de débats plus ou moins inutiles. On dit toujours que les regrets n’ont rien de bon, alors pourquoi ressasser le passé ? Il est temps de trouver des solutions ensemble et non de chercher un coupable pour l’irréparable malheureusement.

covid19 madagascar
Le port de masque fait partie des protections contre l’épidémie du coronavirus. cc: Pixabay

Pas de remède miracle, juste du civisme et de la discipline

Le virus n’a pas certes de remède miracle, cependant le taux de mortalité est de 2% à 7%. Qui plus est, personne n’est mort pour l’instant si l’on parle du cas de notre pays. On s’empoisonne en fait en imaginant le pire et en croyant à des fausses informations.

Au lieu de faire cela, pourquoi ne pas essayer de nous conformer aux organisations qui pourraient nous sauver tous. Le meilleur remède étant de rester chez nous, alors faisons notre maximum pour se conformer aux instructions. Et pour ceux qui doivent travailler au jour le jour pour avoir leur pain quotidien, nous demandons des solutions permanentes pour eux de la part de l’Etat et de leurs Employeurs. On offre des Produits de Première nécessité pour les fêtes, mais c’est maintenant qu’on en a besoin plus que jamais.

Faisons le nécessaire pour respecter les consignes. Ayons un peu plus de discipline et de civisme, et certainement le confinement ne durera pas plus de 15 jours.

Tsanta Chichi


3 Comments

Andeha hiatrika ny COVID-19 am-pitoniana! · March 25, 2020 at 3:45 pm

[…] Version française disponible ici […]

Let us face the COVID 19 without too much fear! - Book News Madagascar · March 26, 2020 at 4:22 pm

[…] Version française disponible ici […]

Covid-19 à Madagascar - Reconfinement dans la région Analamanga, plus de 3000 cas recensés - Book News Madagascar · July 6, 2020 at 8:31 pm

[…] 20 mars 2020, dans la région Analamanga. La Capitale et la Province de Toamasina sont entrées en confinement partiel le 23 mars […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: