Depuis l’annonce du Président de la République Malagasy le 3 mai 2020 concernant la course pour rétablir l’économie nationale grâce au Tambavy Covid Organics ou CVO, nombreux se posent des questions : parle-t-il de l’exportation ou de la distribution locale ? En même temps, les pays européens s’acharnent à demander des preuves scientifiques qui justifieraient l’efficacité du Tambavy Covid Organics tandis que les pays africains ne font que se réjouir d’une découverte probante de leur confrère : Madagascar.

All eyes on us!

« All eyes on Madagascar ! » Eh oui, après la présentation officielle du Tambavy Covid-Organics le 20 avril 2020 au siège de l’IMRA (Institut Malagasy de Recherche Appliqué), tous les pays ne font que parler de nous. Très récemment, la France 24 et RFI ont organisé un entretien exclusif en visio avec le Chef d’Etat Malagasy, Andry Rajoelina, les questions des journalistes se sont tournées vers les demandes de preuves scientifiques qui justifieraient l’efficacité du Covid Organics dans le traitement du Covid-19.

Sceptiques, les scientifiques et spécialistes européens ainsi que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) campent sur leur position même si le Chef d’Etat Malagasy a défendu pendant l’entretien l’efficacité du Covid-Organics pour prévenir et guérir du coronavirus et également que les scientifiques africains et Malagasy ont les compétences requises pour faire face à la pandémie.

Contrairement à cela, les pays africains se réjouissent de la découverte. Plusieurs pays africains ont déjà manifesté leur intérêt pour cette découverte. Aussi, Madagascar, après être félicité par plusieurs chefs d’Etat africains comme le Burkina Faso et Guinée Equatoriale a récemment poursuivit sa diplomatie sanitaire. Le 8 mai 2020, Madagascar a cédé à la Tanzanie un don 13 cartons de tisane Covid-Organics. La découverte de ce remède a-t-elle vraiment réuni les pays africains entre eux ?

covid-19 à madagascar
Des cartons de Covid Organics. cc: Twitter/ Andry Rajoelina

Le revers de la médaille

Les avis des Malagasy concernant le Covid-Organics restent partagés. Il y en a qui se pose la question : ce remède est-il vraiment efficace ? D’autres sont persuadés que c’est la solution miracle. Or, le Président de la République Malagasy a affirmé que le CVO est un remède préventif et curatif alors que jusqu’ici on n’a pas encore la confirmation que les cas de guérisons récents ont été traités par ce dernier.

Par ailleurs, le Gouvernement Malagasy active son mode « manenjika bitro roa » ou « gérer plusieurs choses à la fois ». Il s’efforce à maîtriser la situation du Covid-19 à travers tous les pays de Madagascar avec un peuple incontrôlable, et en même temps fait de leur mieux pour rétablir l’économie nationale grâce au Covid-Organics. Pas facile du tout, la grande responsabilité qu’endosse le gouvernement pendant cette crise sanitaire.

Antigone


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: