Le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina a annoncé le 3 mai 2020 sur la chaîne nationale le renforcement des mesures de déconfinement partiel pour les régions Analamanga, Haute Matsiatra et Atsinanana. En même temps, le gouvernement Malagasy s’efforce de trouver une solution efficace pour combattre le Covid-19 à Madagascar et saisir toutes les opportunités possibles pour relancer rapidement l’économie nationale à travers cette alternative qu’est le Covid Organics.

English version avalaible on https://www.booknews.today/covid-19-in-madagascar/

Relancer l’économie nationale à travers le Covid Organics

Le Chef de l’Etat Malagasy Andry Rajoelina a longuement défendu le choix et l’efficacité du Covid-Organics dans la prévention et traitement du coronavirus. Pour accélérer la production du Tambavy CVO, le Président de la République souhaite également implanter une usine pour produire ce remède. D’ici un mois, une usine de transformation de l’artemésia sera mise en place. Les essais cliniques d’un autre protocole de traitement : une administration par « injection » du remède à base d’artemésia devraient aussi démarrer incessamment selon lui.

Dès que tout le peuple Malagasy aura reçu leurs doses de Covid-Organics, Madagascar lancera les exportations de ce produit. Plusieurs pays africains ont manifesté leur intérêt pour importer ce remède selon les propos du chef d’Etat, hier, lors de son discours sur la chaîne nationale TVM. A savoir que le 29 avril, Madagascar a déjà fourni une cargaison de onze mille cinq-cents doses de CVO pour La Guinée Equatoriale. Cette cargaison contient 10 000 doses de « traitement préventif » et de 1 500 « traitement curatif ».

 « Le monde se tourne vers Madagascar désormais », a souligné Andry Rajoelina, Président de la République de Madagascar dans ses éloges.

Des mesures renforcées pour les 15 jours à venir

Le Chef d’Etat Malagasy reste prudent en dépit de la présence du Covid Organics (Tambavy CVO). Les régions Analamanga, Haute Matsiatra, Alaotra Mangoro et Antsiranana sont appelés à respecter les mesures de déconfinement progressif annoncé le 19 avril dernier. Toute activité dans ces trois régions sera limitée de 6 heures à 13 heures. Le couvre-feu est maintenu de 21 heures à 4 heures.

Aussi, le port de masque reste obligatoire. Les récalcitrants seront sanctionnés à des travaux d’intérêt général pour une demi-journée à partir de ce lundi 4 mai. Les transports en communs et les taxis dont les passagers ou les conducteurs ne portent pas de masques seront mis en fourrière.

Les vols et le transport maritime demeurent suspendus. Les services publics fonctionneront toujours avec le procédé de service minimum, selon les organisations prévues par les différents ministères. Au niveau du secteur privé, chaque entreprise s’organisera et prendra les mesures appropriés pour la reprise ou la poursuite des activités.

Par ailleurs, le Président annonce le retour à la vie normale dans les autres régions de Madagascar. Les gestes barrières comme la distanciation sociale restent néanmoins en vigueur. Les manifestations culturelles et les fêtes familiales demeurent interdites.

Antigone


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: