Le Président de la République malagasy, Andry Rajoelina, a récemment annoncé lors de son intervention à la télévision locale que les chiffres finaux sur le Covid-19 sortiront ce 4 avril. Pour ce faire, le gouvernement collabore avec toutes les entités concernées afin de mettre en place une stratégie rapide pour maîtriser la propagation du virus et effectuer au plus vite des tests rapides de dépistage.

Le test rapide est d’une grande utilité

Le Chef d’Etat Malagasy Andry Rajoelina ne cesse de rassurer son peuple. Il a répété qu’il entend les cris et partage l’inquiétude de la population malgache. Il a ainsi mis en place de nouvelles mesures de sécurité. Il a précisé que tous les passagers en provenance de l’étranger, ayant voyagé sur les vols du 11 mars au 19 mars seront testés à la fin de leur quarantaine respective.

Le but du test est en effet de s’assurer que ces derniers sont bien en bonne santé et ne présentent aucun risque du virus. Les mesures de sécurité tiennent toujours pendant les tests diagnostic du Covid-19, notamment le respect de la distance d’un mètre. Les passagers vont devoir entrer à 10 à chaque test. Les voyageurs non infectés recevront ensuite un certificat de fin de quarantaine.

Une bonne organisation s’impose

Le gouvernement et les agents sanitaires ont déjà prévu les dates des tests. Ainsi les tests se feront donc à l’extérieur pour éviter tout contact. Les biologistes et les infirmiers ont été mobilisés pour procéder à des tests diagnostic rapides ou TDR du Covid-19 depuis hier.

Le test final des passagers des vols du 11 et 12 mars a été effectué dans plusieurs endroits notamment au CCI Ivato et sur le parking de Jumbo Score à Ankorondrano cet après-midi.

Les tests rapides des voyageurs des vols du 13 au 19 mars se poursuivront le 1er et 2 avril au CCI Ivato. Pour les passagers des vols du 18 mars, les tests vont être réalisé à Jumbo Score à Ankorondrano pendant l’après-midi.

Selon l’annonce du Chef d’Etat, 731 tests rapides ont été effectués hier au CCI Ivato (4 cas ont été identifiés positifs) et Jumbo à Ankorondrano (1 cas positif). Tandis que 558 tests ont été réalisés dans plusieurs sites de quarantaine dont le CNAPS à Vontovorona et les hôtels hébergeurs avec deux cas positifs. Après les tests diagnostic rapides, les résultats seront officiellement annoncés le 2 avril.

Antigone


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: