Lors de son intervention sur la chaîne nationale hier, le Premier Ministre Christian Ntsay a déclaré plusieurs stratégies envisagées par l’Etat Malagasy afin de veiller sur l’économie nationale ainsi que la vie sociale durant cette crise sanitaire. Il a également annoncé que les mesures prises précédemment seront renforcées pendant ces quinze jours à venir. Par ailleurs, le nombre de nouveaux cas confirmés positifs au coronavirus augmente de jour en jour dans la Capitale.

Les stratégies de l’Etat Malagasy

Face à la situation actuelle dans la Grande île, l’Etat Malagasy par l’intermédiaire du Premier Ministre Christian Ntsay a exposé plusieurs stratégies dressées pendant le Conseil des ministres. L’Etat Malagasy envisage de redoubler d’effort sur les tests de dépistage au coronavirus. Le laboratoire national LA2M (Laboratoire d’Analyses Médicales de Madagascar) s’ajoutera ainsi aux laboratoires partenaires selon ses propos.

(Laboratoire d’Analyses Médicales de Madagascar) s’ajoutera ainsi aux laboratoires partenaires selon ses propos.

En outre, les personnes présentant des symptômes du coronavirus et des cas suspects bénéficieront d’un traitement gratuit, à la charge de l’Etat. Un centre de Conseil et de tests, ouvert 24h/24, dédié pour ces personnessera aménagé et sera opérationnel au Village Voara Andohatapenaka à compter du mercredi 1er juillet. Des personnels de santé seront sur place pour effectuer les tests et assurer le traitement des patients. Ces derniers pourront ensuite rentrer chez eux après avoir effectué les tests.

Par ailleurs, il a souligné l’importance du suivi des cas positifs au coronavirus. Dans cette optique, un registre contenant les bases de données des personnes confirmés positifs au coronavirus sera implanté.

Le maintien des mesures sanitaires

Les mesures de déconfinement progressif pour la région Analamanga restent en vigueur tandis que les mesures pour les quatre districts (Toamasina I et II, Moramanga et Fenerive Est) sont atténuées.

Pour la région Analamanga, aucun changement n’a été envisagé. Toute activité professionnelle continue sauf pour les personnes vulnérables. Les heures de travail sont maintenues jusqu’à 17 heures. Les transports publics sont opérationnels jusqu’à 19 heures avec respect stricte des mesures barrières. Le couvre-feu est maintenu de 22 heures à 4 heures.

Pour les quatre districts de l’Est, les horaires de travail s’étendent jusqu’à 17 heures. Les transports en communs urbains sont opérationnels jusqu’à 19 heures. La reprise des cours des élèves des classes d’examens est prévue ce jeudi 2 juillet, toujours dans le respect des mesures sanitaires et d’hygiène. Le couvre-feu est maintenu de 22 heures à 4 heures.

Par contre, toutes les lignes nationales restent fermées, les barrages sanitaires à l’entrée et à la sortie de ces zones seront renforcés. Le rassemblement de plus de 50 personnes restent interdit dans le reste du pays.

La situation actuelle

Le Professeur Vololontiana Hanta a annoncé 60 nouveaux cas confirmés positifs au coronavirus ce jour, portant le nombre total de cas confirmés à 2138. Parmi ces nouveaux cas, 49 sont localisés à Antananarivo, 11 à Moramanga (la région d’Alaotra Mangoro).

Deux cas de décès ont été enregistré ce jour. 20 personnes ont jusqu’ici succombé au coronavirus depuis le début de l’épidémie. 35 personnes sont actuellement en traitement et 24 personnes présentent de formes graves. 22 personnes ont jusqu’ici recouvré la santé.

Antigone


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: