En France, les exercices physiques en plein air se poursuivent malgré la période de confinement. En revanche, rien n’est plus comme avant, le ministère des Sports a annoncé ce jeudi et vendredi via les réseaux sociaux qu’il est officiellement autorisé de sortir courir mais à seulement 1km ou 2km de chez soi mais pas plus.

Une liberté très conditionnée

Après les annonces assez vagues d’Emmanuel Macron, le président de la République française et du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, le ministère des Sports a apporté de nouveaux détails : “1 km, 2 km maximum… Il n’est pas question de s’éloigner de chez soi.”  Le but est en effet de se dégourdir les jambes sans croiser personne. Les sorties de plus de 20 minutes ou les sorties collectives ne sont donc pas autorisées.

Par contre, le footing peut se faire en couple ou entre deux personnes d’un même foyer, à partir du moment où chacun dispose d’une attestation sur l’honneur en règle.

Une sortie à vélo est également autorisée uniquement pour se rendre au travail ou récupérer quelques produits de première nécessité ; ou encore enregistrer quelques paniers de basket individuellement sur le terrain qui se trouve à proximité de la maison.

coronavirus
Par contre, le footing peut se faire en couple ou entre deux personnes d’un même foyer, à partir du moment où chacun dispose d’une attestation sur l’honneur en règle. cc: Pixabay

Sur son site internet, le ministère des Sports recommande un minimum d’activité physique dynamique correspondant à 1 heure par jour pour les enfants et les adolescents, et 30 minutes par jour pour les adultes. Pour ce faire, il conseille le sport à domicile en mettant à disposition des liens vers des applications proposant des entraînements en ligne.

Une totale liberté à Madagascar

Antananarivo, la Capitale de Madagascar, vu de Faravohitra. cc: Book News Madagascar

A Antananarivo, la Capitale de Madagascar, les rues continuent d’être bondées. Le gouvernement n’a pas annoncé de risque d’arrivée de Covid-19. Les habitants reprennent leurs activités quotidiennes, les embouteillages habituels sont toujours présents. La fermeture des entreprises publiques et privées n’est pas encore envisagée.

L’ensemble des systèmes éducatifs ne prévoit pas actuellement la suspension des cours. En revanche, l’institution supérieure commence déjà à prendre une mesure préventive.

Il a été récemment annoncé dans la page Facebook de l’Université d’Antananarivo que tous les cours seront suspendus à partir du lundi 23 mars 2020 pour des raisons sanitaires.

Antigone

Categories: Social

0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: