Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Education – CFP Bemanevika sort sa première promotion

Book News 0

Last updated on mars 24, 2020

Le centre de formation professionnelle de Bemanevika, de la région de SAVA a sorti sa toute première promotion. Les jeunes de 14 à 17 ans ont été formé en six mois au monde du travail et tout de suite opérationnel dans le secteur entrepreneurial.

Des sortants – Jeune entrepreneur en devenir

Après six mois de formation, le Centre de formation professionnel (CFP) de Bemanevika, sis dans la commune rurale au nord de Sambava, sort sa première promotion. 60 jeunes de moins de 18 ans ont reçu leur certificat la semaine de fin de certificat la semaine dernière. La formation de ces jeunes entre dans le cadre du projet Soutenir les acteurs de la vanille au bénéfice des enfants (Savabe). Un projet initié par le Bureau international du travail (BIT) de Madagascar et financé par le Département américain du travail (USDOL) à hauteur de 4 millions de dollars pour la période 2017-2020.

En effet, le centre propose des modules de formation pour les jeunes à savoir la culture de vanille, culture maraîchère, élevage à cycle court, menuiserie en bois, civisme et entrepreneuriat. Démarrant ses activités depuis le mois d’octobre dernier, le 3ème centre de formation de la région de SAVA après celui du lycée professionnel agricole d’Andapa et de la maison pénitentiaire d’Antalaha est en partenariat avec le projet du BIT. Celui-ci qui touche 32 communes considérées comme les principales productrices de vanille, sur les 86 à Sambava, Andapa, Vohémar et Antalaha. 

La remise de diplôme des sortants du centre Bemanevika. cc : Soahanitra

« La sélection de ces enfants ont été faite suivant le degré de risque de travail des enfants. Et pour le cas de la SAVA, ce sont des enfants de 14 à 17 ans qui travaillent dans la filière vanille et dont la majorité ont abandonné l’école depuis longtemps »

a expliqué Fety Navilla, Gestionnaire du Centre de formation de Bemanevika. 

Elle a également souligné que ces jeunes reçoivent après leur formation des kits de démarrage d’une valeur de 200.000 Ar pour leurs projets d’avenir. Des kits composés par exemple de poussin, des outils et matériels de travail, des lianes de vanille.

« Après la formation, j’ambitionne de créer ma propre entreprise. Je cherche des partenaires financiers notamment pour l’achat des matériels dont j’aurais besoin pour ce projet »,

nous a-confié Lixiana, 17 ans, une jeune fille ayant quitté l’école faute des moyens financiers.

Elle a expliqué qu’elle a choisi de se former en élevage de poulets de chair et de culture de vanille durant ces six mois de formation

Les enfants sortants du Bemanevika seront tout de suite opérationnels dans le monde du travail. cc : Soahanitra

Non au travail des enfants

Bemanevika est l’une des dix communes bénéficiaires dudit projet dans la région de SAVA et un des fiefs de la vanille au côté de Tanambao Daoud.

 « Si le projet doit former 450 enfants au total, Bemanevika a pris en charge 60 d’entre ces enfants. Après une formation de six mois, ces enfants seront tout de suite opérationnels dans le monde du travail »

a expliqué à cette occasion Jean Pierre Singa, Conseiller technique principal de Savabe. 

« Prenez votre avenir en main, vous êtes notre avenir »

a-t-il déclaré en s’adressant aux enfants.

La deuxième promotion pour le centre débutera les formations d’ici au mois de mai avec encore une soixantaine d’élèves.

Rappelant que le projet Savabe vise à améliorer de façon pérenne les conditions de vie des communautés productrices de vanille. Il assure également le non au travail des enfants. A Bemanevika, cette initiative a pris forme grâce au partenariat de la région SAVA, de la CISCO de SAVA, du secteur privé local comme l’ONG Vanille durable de Bemanevika (VDB), et du Comité régional de lutte contre le travail des enfants (CRLTE) et son démembrement qu’est le CLLTE.

Soahanitra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :