Des centres d’écoute pour femmes seront mis en place dans les Communes de Madagascar. Un projet qui fait partie du programme de l’IEM.

Cellule d’écoute pour femmes

Au service de la femme. Des centres d’écoute pour la promotion du genre et de la lutte contre la violence de la femme seront disponibles dans toutes les communes de la Grande île pour cette année.

En effet, les centres d’écoute pour la femme seront mis en place pour la sensibilisation et la promotion du genre dans plusieurs localités de Madagascar.

« Dans ces centres d’écoute, il y aura plusieurs plateformes qui orienteront les femmes dans les secteurs dont elles ont besoin »

a expliqué Sareine André Nomenjanahary, Directeur de la Promotion de la Femme et du genre auprès du Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme en marge du lancement officiel de la campagne de sensibilisation pour la Promotion du genre et de la lutte contre les violences basées sur le genre, ce mercredi, à l’IKM Antsahavola.

Selon les explications, on trouvera les secteurs rattachés à la vie quotidienne de la femme au sein de ces centres d’écoutes, à l’instar de la santé, du conseiller juridiques, des soutiens psycho-sociale, une orientation vers le tribunal, de la gendarmerie et de la police national. Ces centres seront également disposés comme refuge pour les femmes ayant été victime de violence.


Le lancement officiel de la campagne de sensibilisation pour la Promotion du genre et de la lutte contre les violences basées sur le genre a eu lieu ce mercredi, à l’IKM Antsahavola.
cc : Photo fournie

Barrières

La violence contre les femmes est parmi les facteurs qui freinent les opportunités socio-économiques de la nation. Selon les explications, la femme traduit le poids potentiel du pays pour de développement, pourtant le taux de la violence envers les femmes place Madagascar sur un plan critiquable.

39% des femmes sont victimes de violence physique, tandis que 24% sont victimes de violence psychologique, si  11 % sont victimes de violence sexuelle, 26% sont victimes du mal de vivre.


La campagne de sensibilisation pour la Promotion du genre et de la lutte contre les violences basées sur le genre est financée par l’Union européenne.
cc : Photo fournie

Dans le cadre du lancement de la campagne de sensibilisation pour la Promotion du genre et de la lutte contre les violences basées sur le genre, ayant l’objectif de renforcer la prise de conscience par la population de l’étendue et de l’ampleur des violences et des inégalités du genre basé à Madagascar, financé par l’Union européenne, nombreuses activités sont à prévoir durant le projet dans les établissements scolaires, des Universités publiques de Madagascar. Des concours de meilleurs reportages au sein des médias et un débat national seront également organisés.

Une remise de certificat a été offerte par l’Union Européenne et le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme aux huit personnes lauréats qui ont promu la valorisation, la promotion du genre et de la lutte contre la violence sur la femme, ce mercredi.

Henintsoa Hani


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: