Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

CCIA Antananarivo – 100 ans au service des entreprises

Book News 0

Last updated on janvier 20, 2020

Cette année, la CCIA célèbre ses 100 ans d’existence. Le lancement officiel de la célébration a fait l’objet d’une rencontre avec la presse, mardi dernier, dans les locaux de l’institution à Antaninarenina. La CCIA veut renforcer davantage ses missions d’accompagnement d’entrepreneurial.

100 ans au service des entreprises

Fondée le 14 octobre 1920, la Chambre de commerce et d’industrie (CCIA) assure l’accompagnement des entreprises en termes de développement entrepreneurial et de la mise en relation économique. 

Elle met également en disposition la formation professionnelle afin de renforcer les compétences des entreprises et de leurs dirigeants, notamment du système d’information à travers une visibilité. 

A cet effet, la CCIA joue un rôle d’interface entre l’administration publique et le secteur privé par une mise en relation et établissement d’échanges.

« Ce centenaire incarne la longévité de notre chambre consulaire et illustre surtout que les efforts fournis pour et par le secteur privé n’ont cessé de se déployer tout au long de ces années. L’essentiel pour nous est de montrer que la CCIA est toujours là et prête à poursuivre ses efforts pour le développement des activités de ses membres. Et, sa raison d’être c’est le développement du secteur privé dans la région Analamanga »,

a déclaré Noro Andriamamonjiarison, Président de la CCIA à l’occasion de la présentation de ce jubilé.

« Nous avons entamé un certain nombre d’activités depuis quelque temps, dont l’accompagnement des entreprises, le renforcement de la formation et différents conseils à différents niveaux, notamment à travers le partenariat avec le programme Fihariana. Nous tenons particulièrement compte du problème d’accès au financement, particulièrement pour les PME. Nous pensons poursuivre et développer ces activités et nous espérons que les 100 prochaines années seront encore meilleures avec des entreprises fructueuses et capables de créer des emplois, d’investir dans notre pays et de développer notre économie »,

a-t-elle ajouté.

Succession d’évènement 

De nombreux événements marqueront cette célébration tout au long de l’année, comme l’a souligné Hery Nirina Andrianaivo, Directeur général de la CCIA, durant son allocution, mardi, au siège de la CCIA à Antaninarenina.

Le lancement officiel de la célébration dans les locaux de la CCIA à Antaninarenina, hier. cc: Soahanitra

Ainsi, il a cité la cérémonie de présentation de vœux faisant partie de la journée de lancement officiel du centenaire ; le reboisement ; la cérémonie d’inauguration des bâtiments de l’Esti à Antanimena ; le gala d’ouverture ; la cérémonie d’inauguration du bâtiment rénové du siège à Antaninarenina et de la plaque commémorative du centenaire, la séance de remise de distinctions honorifiques aux membres du personnel. 

A cela s’ajoutent également la session de team building, le lancement de l’espace coworking au sein même de la CCIA et les séances de networking. La 7e édition du Salon de la créativité Voatra clôturera la célébration de ce centenaire.

Accompagnement

Depuis 100 ans, la CCIA a toujours évolué depuis sa création. L’établissement a toujours apporté ses appuis au secteur privé. Toujours d’actualité, cette mission met en œuvre des projets visant à aider et à développer les activités de ses ressortissants. 

Le développement de ses activités dans le cadre de sa mission d’appui s’est effectué progressivement et a jalonné son existence. A cela s’ajoute les services qu’elle fournit ou qu’elle propose d’apporter pour le développement et la promotion des entreprises. 

Ainsi, pour les années à venir la Chambre de Commerce et d’Industrie de Madagascar a pour objectif de consolider et de développer davantage ses activités par des innovations devenues nécessaires en raison de l’évolution de l’environnement des affaires et de l’entrepreneuriat, tant au niveau régional, national et international en particulier dans l’Océan Indien, Afrique australe et orientale, avec les autres communautés linguistiques dont la Francophonie et d’autres continents. 

Soahanitra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :