Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Boanamary – Les mangroves pour une relance économique de la Commune

Book News 0

Last updated on août 13, 2019

Le Mangrove Day a réuni plus de 2000 participants à la plantation de plus d’un million de mangroves dans la Commune de Boanamary. Source de revenus, l’arbre peut aider au développement de l’économie de la Commune.

Couverture verte

Plus d’un million de mangroves ont été plantés dans la Commune de Boanamary, région Boeny, durant la célébration de la Journée mondiale de la mangrove, le 29 juillet à Boanamary.

boanamary
Plus d’un million de mangroves ont été plantés dans la Commune de Boanamary, région Boeny, durant la célébration de la Journée mondiale de la mangrove, le 29 juillet à Boanamary. cc: Photo fournie

En effet, la célébration de la Mangrove Day de cette année a réuni plus de 2000 participants de la région, dont des collégiens, des ONG, des scouts, des représentants de la population locale et de diverses associations de la région comme le Koperativa Mpivarotra Hazo et Boeny (KO.MPI.HA.ZO) sur un terrain de 200 hectares.

Une journée vive et verte pour les participants, pleines d’opportunités de relance de l’économie de la Commune.

« Le tagnamaro qu’on effectue ensemble aujourd’hui est un projet assurance environnemental pour nos descendants et également un projet de l’Etat pour la couverture verte de la grande île » a souligné Alexandre Georget, ministre de l’Environnement et du développement durable, durant son discours.

Il a pareillement affirmé que ce projet figure parmi la politique du gouvernement pour la plantation d’arbre de quatre cent (400) hectares par an.

Indispensable à la protection côtière des catastrophes naturelles telles que les cyclones, les mangroves sont nécessaires pour lutter contre les changements climatiques. Elles absorbent aussi les gaz à effet de serre qui nuisent l’écosystème.

Relance économique

Source de sécurité alimentaire pour la Commune de Boanamary, les mangroves garantissent la productivité marine de la population de la commune. Selon les explications de Mohaminy Joseph, Maire de la Commune, la plantation de mangroves assure la production marine de la commune. C’est également une source de revenus pour les habitants de la localité car soixante-dix pour cent (70%) de la population locale sont des pêcheurs.

« Ce projet de plantation de mangroves nous donne la chance de réactiver nos activités quotidiennes. Les mangroves sont sources de production marine, elles fournissent nos besoins alimentaires et aquatiques » a expliqué Fanja, une habitante de la commune.

Elles nous procurent également de l’argent, continue-t-elle.

Depuis la fermeture des trois entreprises de la Commune à partir de l’année 2004, le District subit une difficulté économique. Pourtant, Boanamary figure parmi les sites touristiques de la région Boeny. Riche en aspect culturel, la Commune de Boanamary possède le plus grand Baobab de la région Boeny avec une circonférence de 22,16 mètres.

Henintsoa Hani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :