autisme madagascar

Mois de l’Autisme à Madagascar, une célébration en Provinces planifiée

La Journée mondiale de sensibilisation à l’Autisme et le mois de l’Autisme sont célébrés chaque année dans la Capitale. Pour la première fois cette année, la célébration se fera également en Provinces.

Les Provinces sensibilisés sur l’autisme

Antananarivo, Toamasina, Mahajanga, Moramanga et Antsirabe. Ce sont les Provinces et régions où auront lieu différentes manifestations et sensibilisations sur l’autisme à Madagascar, ce mois d’avril prochain. La Journée mondiale de sensibilisation à l’Autisme étant célébré le 2 avril chaque année, et le mois de l’Autisme étant le mois d’avril-même, l’association Autisme Madagascar organisera dans ce cadre des Talkshows et échanges, des expositions et des animations avec divers artistes et groupes de danseur bénévoles.

Comme la célébration se faisait toujours dans la Capitale auparavant, Autisme Madagascar a cette fois-ci décidé d’élargir ses actions, car nombreux sont les citoyens malagasy qui ignorent encore ce qu’est l’autisme.

autisme à madagascar
Une conférence de presse s’est tenue au siège de l’Autisme Madagascar à Ivandry pour annoncer le programme du mois de l’Autisme.
cc: Book News Madagascar

Au programme :

–          2 avril 2018 : Célébration à Toamasina de 9 heures à 12 heures, et exposition de 9 heures à 16 heures à l’Esplanade de l’Hôtel de ville face à la gare ferroviaire

–          5 avril 2018 : Célébration à Moramanga : Talkshow et échanges de 9 heures à 12 heures, exposition de 12 heures à 17 heures à l’espace Émeraude.

–          9 avril 2018 : Célébration à Antsirabe : Talkshow et échanges au Tranompokonolona Antsirabe de 9 heures à 12 heures, exposition de 9 heures à 16 heures à l’extérieur

–          14 avril 2018 : Célébration à Majunga : Talkshow et échanges de 9 heures à 12 heures dans la salle d’honneur de l’hôtel de ville, exposition de 9 heures à 17 heures devant l’Hôtel de ville.

–          20 avril 2018 : Célébration à Antananarivo au Jardin Ortana Antaninarenina de 9 heures à 21 heures. L’événement sera fusionné avec la projection des Kino de la 13ème édition des Rencontres du Film Court à partir de 18 heures 30 jusqu’à 20 heures. Un Talkshow et échanges aura ensuite lieu de 14 heures à 17 heures, suivi d’un spectacle gratuit animé par des artistes bénévoles jusqu’à 18h30;l’exposition sera disponible de 9 heures à 17 heures. Et de 20 heures à 21 heures, la clôture de la célébration du mois de l’autisme.

Rappelons que l’autisme est un trouble du développement humain, qui se caractérise notamment par une difficulté à communiquer et à interagir. Souvent sous-estimé, ce trouble s’avère très grave, notamment chez l’enfant, s’il n’est pas dépisté et traité à temps. Toutefois, il peut être plus ou moins maîtrisé.

« Mettez-vous à notre place »

A Madagascar, la prise en charge d’un enfant autiste est encore difficile et peu accessible en termes de coût. Un enfant autiste a du mal à se faire accepter dans le milieu scolaire. Nombreux établissement refusent d’accueillir un enfant autiste en leur sein. De même, en cas de maladie, un enfant autiste n’est pas toujours bien accueilli par un médecin. Pourtant, un enfant autiste a les mêmes droits qu’un enfant non autiste, selon la Convention relative aux droits de l’enfant (CIDE), adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 20 novembre 1989. Entre autres, droit à une protection et à des soins de santé.

autisme à madagascar
Les statistiques sur le nombre d’enfants autistes à Madagascar manquent à Madagascar.
cc: Book News Madagascar

Le diagnostic d’un enfant autiste doit passer par plusieurs étapes et à un coût élevé (des millions d’Ariary). D’après les explications de Mbolatiana Raveloarimisa, fondatrice de l’association Autisme Madagascar, un enfant peut passer par un pédopsychiatre, puis un psychologue, ensuite un orthophoniste et un neurologue. Parfois il passe encore par d’autres spécialistes, selon le trouble dont il est victime. D’autre part, ces spécialistes sont peu nombreux à Madagascar et les enfants autistes ne sont pas toujours dépistés suivant ces étapes. Actuellement, une demande est effectuée par l’association auprès des partenaires techniques et financiers pour l’octroi d’une formation à des bénévoles afin que le dépistage de l’autisme puisse se faire dans les normes à Madagascar.

Face à toutes ces difficultés, les parents d’un enfant autiste subissent une pression psychologique, morale, mais aussi physique, face à toutes ces situations. Un autiste étant, sur le plan sociologique, « mal vu » par la société malagasy.

Le thème de la célébration du mois de l’Autisme cette année à Madagascar est « Mettez-vous à notre place ». Un thème qui sonne comme un appel au secours de la part des membres de l’association, constitués de parents d’enfants autistes, praticiens, responsables d’établissements scolaires et centres spécialisés confondus, face au manque de considération et surtout face aux différents jugements dont les autistes sont victimes.

Tiasy

0 comments on “Mois de l’Autisme à Madagascar, une célébration en Provinces planifiéeAdd yours →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *