J’ai vu une personne en voiture aujourd’hui qui disait qu’il serait heureux s’il avait un yacht. Ensuite, j’ai aperçu un homme à bicyclette qui souhaitait avoir la voiture du Monsieur. Après, un piéton se lamentant de marcher et voulait avoir le vélo. Encore une dame sur une chaise roulante enviait l’homme qui marchait. Mais enfin, un corbillard est passé. Cependant, un mort ne peut plus rien demander.

English version avalaible on https://www.booknews.today/appreciate-what-we-have/

Je me suis demandé, si on s’apprécie tel que l’on est, croyez-moi tout serait parfait. Nous avons une vie, seuls les morts doivent se lamenter, ce sont malheureusement les seuls qui n’ont plus rien à apprécier.

S’apprécier, à mon avis, c’est très facile à faire. Ce terme ne demande l’aide d’aucune personne et  ne requiert l’intervention de quiconque à part soi-même! La forme pronominale marque bien cela. Quand tu veux t’apprécier, il faut juste que tu te bases sur ce que tu as, que tu évalues ta propre valeur. Mais en t’évaluant, tu ne vas ni regarder ce qu’ont les autres, ni comparer ta valeur par rapport à celle des autres. C’est la condition pour s’apprécier.

appreciate what we have

cc: Pixabay

Apprécie ce que “tu es”, ta taille, ta couleur, tes yeux, … trouve les avantages d’être comme toi. Ne force pas ton corps à endurer des régimes, des chirurgies esthétiques pour ressembler à d’autres mannequins et stars. A votre façon, votre image naturelle, vous êtes déjà vos tops models. Apprécies-toi et sois ton propre modèle 😉 De même pour les avoirs matériels, ne cherchons pas à avoir ce dont disposent les autres. Soyons satisfait et reconnaissant de ce qu’on a.

Comme on dit toujours, c’est quand l’homme sera en paix avec lui-même, qu’il sera en paix avec la société. Même chose, au moment où l’homme arrivera à apprécier ce qu’il possède, c’est à partir de cet instant qu’il ne pensera plus à voler, à envouter et à détruire ce que les autres possèdent.

Il y a des gens qui n’ont jamais connu la vue, n’a rien vu même de la couleur du ciel. Mais ils continuent à vivre, à partager des sourires aux autres. Vous savez pourquoi? Ils apprécient d’avoir le reste de leur sens, ils lisent à partir de leurs mains, ils sentent la présence de quelqu’un grâce à leur ouïe….

T.Chichi TTS


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: