Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

450 000 habitants se verront faciliter l’accès à l’eau potable

Book News 0

La couverture hydraulique et l’accès à l’eau potable restent un point d’interrogation dans certaines régions de Madagascar.

Vakio ny lahatsoratra amin’ny teny malagasy amin’ny alalan’ny rohy https://www.booknewsmada.com/fanatsarana-ny-fahazoana-rano-fisotro-madio/

Projet d’assainissement

Assainissement. Plus de 450 000 habitants dont Antananarivo, Mahajanga et Toliara bénéficieront  l’accès à l’eau potable et l’assainissement. L’agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et The Coca-Cola Foundation représenté par Star Madagascar à travers leur partenariat mondial Water and Development(WADA) a lancé hier à Lazaina, Commune rurale d’Anosy Avaratra le projet d’amélioration de l’accès à l’eau potable et de l’assainissement.

Le projet sera mis en faveur dans trois grandes villes de Madagascar dont Antananarivo, Mahajanga et Toliara, là où l’on trouve un taux bondissant de la population et un grand contraste de l’accès à l’eau potable.

« Les différents partenaires et acteurs de ce projet assureront la promotion de l’accès à l’eau potable » a expliqué Daniele Nyirandutiye, Directeur de la Santé, de la population et de la nutrition au sein de l’USAID.

Les secteurs privés jouent un rôle important dans ce projet, comme le renforcement des mises en accès des services et sa continuité aussi de la politique nationale centré sur l’accès à l’eau potable continue-t-elle.

Ainsi des blocs sanitaires, des bornes fontaines et des services de l’assainissement et l’accès à l’eau potable seront mises en œuvre par Water and Sanitation for the Urban Poor (WSUP) dans les localités mentionnés a affirmé Jacquis Ralaiharivony, chargé de programme de l’USAID.

Zone insalubre

« De l’eau potable et un assainissement de base sont essentiels pour la santé et le bien-être de tout le monde » dixit Chritopher Milligan, Directeur Général par intérim de l’USAID à Madagascar, pourtant l’approvisionnement en eau et la couverture de l’assainissement sont un domaine problématique dans la grande île.

eau potable
Beaucoup de ménages n’ont pas encore accès à l’eau potable est encore difficile à Madagascar.
cc: Book News Madagascar

« Les collectivités locales font face à des défis importants dans l’accès à l’eau et, par conséquent des modèles innovants d’amélioration des services d’eau comme ce partenariat est nécessaire pour un changement durable. Mettre ensemble le financement et les idées des secteurs public et privé ainsi que des solutions locales novatrices auront un impact positif sur la population de ma commune » a déclaré Luc Razafimahefa, Maire d’Anosy Avaratra, l’une des communautés locales bénéficiaires du projet.

Ce dernier permettra aux villes d’assurer des services d’eau et d’assainissement améliorés aux habitants les plus pauvres et leur donnera les compétences et les ressources pour gérer ces services dans les années à venir a confirmé Sylvie Ramanantsoa, Directeur du programme WSUP à Madagascar.

Henintsoa Hani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :