Quand on a discuté de qui va rédiger les chroniques du Mercredi à Noël et au Jour de l’an, je n’étais pas du tout emballée. En fait, je n’étais tout simplement pas  inspirée. Tous ces préparatifs de fête, ces promotions de Noël, ces publicités sur les buffets gastronomiques à la nuit du saint sylvestre, bref toute cette ambiance de fête…Je ne me sentais pas du tout impliquée. Pourquoi célébrer alors que la pauvreté est partout, pourquoi s’inonder de joie alors que la souffrance est omniprésente ?

C’est en allant à l’église le jour de Noël que j’ai eu un semblant de réponse. Le Messie, il a été né il y a 2000 ans. Il ne renaît pas tous les ans. Mais c’est nous, êtres humains qui ont besoin de célébrer cet anniversaire pour commémorer ce symbole de renouveau. Oui, c’est ça le mot ! RENOUVEAU. A un certain moment de notre vie, nous avons tous besoin de prendre un nouveau départ. Et le passage vers le nouvel an est une excellente occasion pour se remettre en question, reprendre des forces et repartir gonflé à bloc.

success
Illustration picture. cc: Pixabay

Tout est cycle

En fait, sur terre tout est cycle. A commencer par le jour et la nuit, le mois lunaire, les saisons, l’année. Il y a un début, un développement, une apogée , un déclin et une fin et  après tout recommence. C’est dans l’ordre des choses, la nature de l’existence. 

« Tout est cycle, cercle vicieux, éternel retour »

Morgan Sportès

Je me souviens d’un prof à l’université qui a voulu prouver cette existence de cycle par sa propre expérience. Il paraît que chaque année, à un mois, une semaine ou quelques jours avant son anniversaire, il tombe toujours malade et des fois très gravement. C’est comme s’il était en déclin, comme si sa vie allait prendre fin. Mais chaque fois, le jour de son anniversaire, soit il se relève et commence à reprendre ses forces soit il est totalement guéri. Et sa vie reprend son cours normal. Il a compris alors que son cycle d’année est toujours marquée de cette façon. 

Value
Illustration picture cc : Pixabay

Certains profitent de son anniversaire pour repartir à zéro, d’autres choisissent le nouvel an pour prendre des résolutions. D’autres pensent que le meilleur moment de s’engager sur un nouveau chemin serait Noël, Pâques, la Heid ou tout autre moment fort dans leur religion. Par contre, ceux qui évitent l’effet de masse osent prendre un moment de répit pour soi de temps en temps pour se ressourcer et reprendre confiance en soi.

A l’instar de la nature, dont nous faisons partie, nous connaissons des moments de faiblesses, des déceptions et des coups de blues. Mais nous expérimentons  aussi des coups de boost, des instants motivants et des périodes où on a des forces à revendre que ce soit mental ou physique. Cerise sur le gâteau, la vie ne nous fait pas de cadeau non plus. 

La vie est faite de hauts et de bas

La vie est multidimensionnelle. Une situation n’est jamais totalement mauvaise ni totalement bonne. Tout comme cette année. Personne n’osera affirmer qu’elle a passé une année sans anicroche  ou au contraire 365 jours de problèmes. Certains ont connu les pires moments de leur vie: en amour, en milieu familial, en domaine professionnel, en entrepreneuriat, en relations humaines… Mais les meilleurs moments n’étaient jamais loin : un baiser inattendu, un sourire d’enfant, des nouvelles rencontres, des récompenses, des voyages et j’en passe. 

“De manière surprenante, c’est souvent dans des situations de profonde déception que l’on perçoit une lueur d’espoir”.

Illustration picture cc:Pixabay

De ces moments difficiles, nous en tirons des leçons et de l’expérience. De ces instants de joie, nous en cueillons des forces. 

“Je ne perds jamais. Sois je gagne, sois j’apprends”

Nelson Mandela

Maintenant, l’année 2019 va prendre fin dans quelques heures. Un cycle va se fermer et un autre s’ouvre. Allons-nous gaspiller notre temps à nous lamenter et à regretter? Je ne pense pas, non! L’avenir est devant nous et le meilleur reste à venir. Profitons de cette transition pour recharger nos batteries et affronter la nouvelle année encore plus fort(e)s.

A tous ceux qui ont eu leurs lots d’épreuves cette année. A tous ceux qui s’en sont sortis meurtris mais grandis. Clôturons en beauté cette année, cette décennie,  et clamons haut et fort: 2020 me voilà!

Ando Nantenaina


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: