Un grand reboisement de 160 000 plants aura lieu cette année au Parc national Isalo.

Reforestation

L’année dernière, 431 arbres ont été abattus au sein du Parc national Isalo. Le directeur de ce dernier, Jean Jacques Rakotoarivelo, a déclaré que « la déforestation est une des pressions majeures qui cause la perte de la biodiversité unique de notre Aire Protégée ».

Un reboisement de 160 000 plants sera donc réalisé de janvier à mars 2019, organisé par le Madagascar National Parks (MNP) et le Programme de Lutte Anti-Erosive IV ou le PLAE. Les arbustes prévus à cet effet sont des Eucalyptus et des Acacias.

reboisement

Un reboisement d’Eucalyptus et d’Acacias sera réalisé de janvier à mars 2019.
cc: Madagascar National Parks

Le but de cet acte de reboisement est la réduction du niveau de menace des coupes de bois. Par le fait, des espèces ligneuses à croissance rapide favoriseront l’augmentation de la pousse de la couverture végétale. En même temps, il y aura une progression des retombées financières. A l’heure actuelle, 8 pépiniéristes se chargent de la production des 160 000 plants qui seront ensuite rachetés pour le reboisement. La gestion du reboisement d’une superficie de 100 hectares sera assurée par les 23 participants, plus l’aide offerte par le Madagascar National Parks en sa qualité de maitre d’œuvre délégué.

Un partenariat entre le MNP et le PLAE a été signé le 29 septembre 2018 dernier. L’action a été officialisée le 25 Janvier 2019 par la mise en terre de 3 200 plants.

Participation au développement de sa zone périphérique

Le Parc national Isalo  amplifie chaque année  les partenariats pour l’extension de sa zone périphérique pour que la population locale puisse en tirer profit. Parmi ceux-là, l’adduction d’eau potable dans le village d’Andremanero en 2018 avec divers partenaires comme le Rugby School de Londres et l’Association Manda Life qui a procuré satisfaction à 117 ménages bénéficiaire.

Mis à part les partenariats, un soutien du parc national Isalo par le biais des Parts des Recettes sur les Droits d’entrée dans les Aires Protégées (PRDEAP)  sur la construction d’infrastructures principalement un canal hydro-agricole dans le village Ianakandrarezo. En projet pour cette année 2019, le Parc national Isalo par le PRDEAP envisage plusieurs micro-projets : la rénovation du bureau de la Brigade de la Gendarmerie de Berenty ou encore l’édification du Tranompokonolona à Ilemby.

Le Parc national Isalo

C’est un parc terrestre de 81 540 hectares. Le site est une figure écologique unique au sein du réseau d’Aire Protégée contrôlée par Madagascar National Parks. Le parc renferme 400 espèces floristiques dont une partie endémiques de Madagascar comme le Pachypodium Rosalotum ainsi que 77 espèces avifaunes dont une espèce endémique de Madagascar, le Merle de Benson Pseudocosyphusbensoni, 39 reptiles dont 2 endémiques et 14 espèces de primates.

Eidole


0 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: